Encore une année sans augmentation générale des salaires à France Télévisions

La 3ème, et dernière, réunion de négociation annuelle obligatoire concernant les augmentations de salaire des personnels CDI à France Télévisions  vient de s’achever. Les positions de la direction concernant une augmentation générale et collective des salariés n’a pas changé : il n’y en aura pas, ce sera 0 % ! Aucun ajustement sur l’augmentation du coût de la vie ne sera consenti.

 La direction annonce autour de 2600 mesures individuelles (contre 2800 en 2014). Pour Force Ouvrière, c’est largement insuffisant, puisqu’il y a environ 8900 personnels en CDI à France Télévisions. De plus, de très nombreux salariés ont reçus des promesses de leur hiérarchie qui ne seront pas tenues du fait d’une enveloppe budgétaire insuffisante dédiée aux mesures individuelles.

Les salariés ne se verront pas récompenser collectivement de leurs efforts. Force Ouvrière critique la direction dans son choix de vouloir valoriser uniquement individuellement les salariés.

Cette manière d’individualiser les salariés afin de les isoler n’est pas dans la philosophie de notre syndicat.

Pour Force O, certaines de ces mesures individuelles se font parfois « à la tête du client », ce qui accroît les injustices. Les critères d’attribution de ces mesures individuelles sont souvent subjectifs. Aucun instrument de mesure fiable n’est établi.

Concernant les 136 personnels techniques et administratifs dont les salaires n’ont pas été revalorisés depuis 4 ans révolus et qui, conformément à l’accord collectif, auraient dû l’être, la direction explique « que leurs supérieurs hiérarchiques ont vu toutes ces personnes et ont donné les raisons qui les poussaient à ne pas leur attribuer de mesure individuelle».

Quand FO demande des preuves de ces entretiens, la direction est embarrassée et admet « qu’il faudra peut-être faire mieux l’année prochaine ». Nous demandons aux personnels PTA qui n’auraient pas obtenu de revalorisation salariale depuis 4 ans révolus de nous en informer.

Concernant les personnels journalistes comptabilisant plus de 15 et 20 ans d’ancienneté et n’ayant pas bénéficié d’un passage en JS ou GR, la direction promet une attention particulière pour l’attribution d’une mesure individuelle. La direction nous informe par ailleurs que 2112 journalistes ont signé un forfait-jour au 1er janvier 2015.

La direction a consenti à augmenter la valeur du ticket restauration de 7 à 8 €.

Pour Force Ouvrière, la situation ne peut pas durer éternellement. Le cadrage budgétaire de la tutelle s’impose comme un carcan qui rend toute négociation sur les salaires impossible. Combien de temps les salariés pourront-ils tenir dans ces conditions ?

La non-augmentation générale des salaires contribue à entretenir un mauvais climat social à France Télévisions.

Related posts

Leave a Comment