France 3 Paris Ile-de-France – Déménagement : « C’est ma décision ! »

Ce matin au Comité Central d’Entreprise de France Télévisions, les élus Force Ouvrière ont interpellé la PDG, Madame Delphine Ernotte Cunci sur la situation de France 3 Paris Ile-de-France.

Les salariés de Vanves ont unanimement signé une pétition (146 signatures) réclamant le retour définitif dans leur établissement après deux incendies et une inondation.

La Présidente de France Télévisions a confirmé qu’elle avait bien été destinataire de la pétition, mais « qu’elle avait fait le choix du rapatriement de l’ensemble des personnels de France 3 IDF au Siège de France Télévisions ».

Elle explique cette « décision » par une incertitude concernant les assurances et la fin du bail de location de Vanves en 2022. Sans être une fin en soi, cette « rationalisation économique » permettrait un gain de 2.7 millions d’euros pour l’entreprise (montant annuel du loyer à Vanves). Celui-ci pourrait être réintégré dans les programmes de France 3 Paris. Une reconstruction à Vanves ou ailleurs, semble économiquement inenvisageable.

L’étude qui a aidé à cette décision pourra être partagée avec les représentants du personnel. Delphine Ernotte Cunci « garantit une autonomie éditoriale », indique que « chaque salarié gardera son travail » et « que tous continueront à faire de la télévision ».

La Direction s’engage à ce que les salariés de France 3 IDF travaillent dans un « lieu dédié », « différencié », « bien identifié », en préservant « l’esprit du collectif d’une station régionale ».

Les élus du CCE ont souligné le risque de « mutualisation » et « d’optimisation », notamment dans le cadre du plan de suppression des 500 postes à France Télévisions, avec un risque à terme de dilution progressive de France 3 IDF. Si la Présidente garantit aux journalistes leur périmètre d’activité (sans vase communicant avec les rédactions nationales), elle est plus dubitative concernant les fonctions techniques et administratives.

Le déménagement des salariés de Vanves devrait être achevé dans le courant de l’année 2019.

Force Ouvrière proposera dans le cadre d’une information consultation liée à l’accord sur la santé et à la qualité de vie au travail, une étude spécifique concernant les impacts de ce déménagement. En effet, ceux-ci ne concernent pas que les salariés de France 3 IDF mais aussi l’ensemble des salariés du Siège de France Télévisions qui subissent actuellement des déménagements à outrance dans le cadre d’info 2015.

Force est de constater qu’entre les désirs de la Direction et la réalité, il existe un gap important. Aujourd’hui dans les conditions actuelles, il est absolument inenvisageable d’accueillir l’ensemble des personnels de France 3 Vanves (actuellement installés sur 3800 m²) dans un espace dédié à MFTV. Il y a encore quelques mois, la Présidente envisageait un déménagement d’une partie des salariés du Siège dans d’autres locaux…en expliquant justement que ceux-ci étaient devenus trop exigus.

Related posts

Leave a Comment