Le 22 mars, jour de grève dans les transports : Et les salariés de FTV ?

Lettre de Force Ouvrière au Directeur Général Délégué aux Ressources Humaines et à l’organisation de FTV, Monsieur Arnaud Lesaunier.

Le 22 mars, de nombreuses grèves vont affecter les conditions de transport pour les salariés. Les salariés de France Télévisions qui doivent se rendre sur leur lieu de travail seront à la peine, la SNCF ayant annoncé la suppression de nombreux trains. Force Ouvrière entend être à leur écoute sur ce point.

Le mouvement social mené dans les transports risque de durer plusieurs semaines, probablement deux mois.

Dans ce contexte, quelles mesures comptent prendre la Direction générale de France Télévisions concernant les salariés qui auraient des difficultés à se rendre à leur travail ?

Nous demandons que soit clairement exprimé le principe adopté par la hiérarchie pour ces salariés. Afin que ces derniers ne soient pas pris dans des difficultés, nous demandons à la direction d’organiser une réunion rapidement compte-tenu des deux mois de grève en perspective, afin de permettre aux salariés de savoir précisément ce que seront les consignes données à ce propos.

Force Ouvrière espère une réponse rapide afin de débattre de la situation.

 

Les Délégués Syndicaux Centraux FO, Marie-Pierre Samitier, Patrice Gonfier, Océan Grenier, François Ormain et Eric Vial.

 

Paris, le 21 mars 2018

 

 

Communiqué de la FASAP-FO et FO Médias de soutien à la journée de grève et de manifestation du jeudi 22 mars 2018.

Lire aussi...

One Thought to “Le 22 mars, jour de grève dans les transports : Et les salariés de FTV ?”

  1. Cest comme Air France, ceux qui font grèves sont les mieux lotis, les chauffeurs et les pilotes, je nai pas vu le personnel naviguant sémouvoir de la grève des hommes de ménages sur la ligne H. Privilèges quand tu nous tiens. La H reste lune des seules ligne à faire grève, de toute façon elle marche comme lorsquelle ne fait pas grèves, tellement de faux problèmes et de mauvaise gestion

Comments are closed.