France•3 Grand Est : Faux semblant de dialogue social dans le Grand Est !

Suite à la signature du protocole de sortie de grève par nos camarades de la CGT, du SNJ et de SUD, les élus du Grand Est ont été convoqués le lundi 1er février pour une réunion d’instance extraordinaire le 2 février (!), afin d’échanger sur le 18h30.

C’est donc contrainte et dans la précipitation que la direction du Grand Est a organisé cette réunion.

Un rendez-vous fixé tellement à la hâte que la direction s’est présentée devant les élus sans le plan de charge du 18h30 (potentiel de salariés dédiés à la fabrication, répartition des tâches par antenne), alors que la nouvelle tranche est à l’antenne depuis le 25 janvier !

Élément indispensable pour un échange constructif, il faudra attendre la tenue des instances de proximité de février pour entamer une meilleure discussion.

Le dialogue de cette réunion se résume donc à « nous sommes à moyens constants ».

À moyens constants vraiment ? Les élus évoquent plusieurs problèmes :

– Les salariés en maladie, en congé maternité, paternité, ou en formation longue ne sont remplacés « qu’au besoin » ce qui diminue notre potentiel d’ETP.

– La direction interprète librement le point b. du protocole de sortie de grève. Contrairement à ce qui est écrit, il n’y aura pas de recours à du renfort CDD.

Le 18h30 du Grand Est manque d’ambition sur le fond et dans la forme, à l’image de la méthode employée par notre direction dans l’organisation des ateliers « participatifs » de réflexion sur le 18h30.

Suite à ces « ateliers », aucune synthèse écrite et très peu de prise en compte des idées proposées par les participants.

Monsieur le directeur régional, vous n’avez pas su fédérer et embarquer vos troupes.

La co-construction AVEC les salariés devrait être la méthode de travail de rigueur pour les changements liés à la régionalisation.

On peut se tromper, mais se tromper et ne rien faire est une erreur de management.

Les salariés du Grand Est ont de la volonté, de belles idées et des solutions, écoutez-les et faites leur confiance !

FO fait le pari de l’intelligence collective.

Ensemble c’est mieux !


Version PDF

Protocole de sortie de grève 


 

1 réflexion au sujet de « France•3 Grand Est : Faux semblant de dialogue social dans le Grand Est ! »

  1. Une question : Ernotte a laissé entendre au sénat, à l’heure des grandes régions, qu’il y aurait encore trop de locales. Je suis dubitatif, des journaux régionaux soit, mais dites-moi ce qui intéresse en commun en tant que proximité les Strasbourgeois, les Rémois, les Nancéiens et les Carolomacériens … ? Je suis en Nouvelle-Aquitaine en tant que Corrézien et ne regarde jamais NoA, mais mon épouse regarde les infos régionales du Limousin … non pas régionales, puisque ces messieurs des Ministères ont rayé cette région, je dirai donc provinciales et puis le Limousin reste une province telle l’Ile De France n’en déplaisent à ces manants de Paris.

Les commentaires sont fermés.