France 2 : intervention politique et affaires de famille

Mercredi 22 novembre, Anne Hidalgo se plaint lors d’une conférence d’une « caricature » contre l’Académie du Climat hébergée dans les locaux de l’ancienne mairie du 4ème arrondissement de Paris. Une « caricature » diffusée dans le journal de 20h de France 2, « un reportage dans lequel ce qui transparaît c’est que l’Académie du Climat financée par la mairie de Paris serait un lieu de formation de dangereux éco-terroristes » se plaint la maire qui menace « nous allons demander à France Télévisions un droit de réponse… » et d’accuser ensuite l’audiovisuel public de soutenir « la rente des énergies fossiles ».

Jeudi 23 novembre, les auteurs du reportage sont convoqués par la direction pour explication !

Que s’est-il passé entre temps ? Le moins que l’on puisse dire c’est que la plainte de Madame Hidalgo a été rapidement entendue et rapidement instruite par notre direction de l’information.

Sur le fond est-ce fondé ?

Non, le reportage en question diffusé dans le cadre de l’œil du 20h constate sobrement des faits, preuve à l’appui en utilisant la méthodologie validée depuis plusieurs saisons par cette même direction de l’information ainsi que par le service juridique de l’entreprise.

Et ce reportage ne fait que confirmer ce qui a déjà été dénoncé par d’autres organes de presse, on trouve de tout à l’académie du climat, le meilleur comme le pire de l’écologie. Des associations qui agissent dans le respect des valeurs de la République, que France Télévisions se doit de défendre et d’autres qui s’en affranchissent ; le reportage le démontre ; ce que nous devons dénoncer.

Sur la forme maintenant ?

Quelle vélocité à prendre la plainte de Madame Hidalgo en considération. 24h pas plus entre la déclaration et la convocation par la direction de l’information. Comment l’expliquer quand certaines remarques de nos téléspectateurs bien que fondées ne trouvent jamais de réponse.

Rembobinage.

L’académie du climat, dont il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain, est activement promue par une proche collaboratrice de la maire de Paris, une adjointe par ailleurs parente de notre présidente. CQFD ? Impossible à affirmer mais on peut s’en étonner.

Ce que FO France•tv peut affirmer en revanche, c’est l’emprise grandissante dans notre offre éditoriale des khmers verts. Ces journalistes militants qui biaisent le débat scientifique au risque de nous faire perdre toute crédibilité. Ces ayatollahs d’un climat à sens unique, prompt à dénoncer notre travail quand il fait œuvre utile comme ce reportage sur les dérives de la désobéissance civile promue à l’Académie du Climat au risque de nous faire perdre l’une de nos valeurs cardinales, notre crédibilité.

3 réflexions au sujet de “<b>France 2 : intervention politique et affaires de famille </b>”

  1. Il serait bien que les médias mainstrean public enlèvent leurs doigts de la couture du pantalon et aient du temps d enquête et d honnêteté pour remettre en place la dérive politique qui met en danger notre pays et le peuple qui va avec. La philanthropie n est pas encore pour ce siècle. C est vous qui êtes sensés être ce fameux contre pouvoir. Que l on ne voit pas sûr nos écrans?
    Ayez cette Force&Courage!
    Pour vous, pour nous!

  2. Bien contente que FO souligne le matraquage climatique sur l’ensemble de l’Audiovisuel Public! Ce militantisme n’a plus rien de journalistique et contribue à décrédibiliser les médias mainstream auprès de nombreux téléspectateurs qui vont donc s’informer ailleurs. Tellement dommage…

    • Tout à fait d’accord.
      En plus d’une inculture scientifique à tous les étages.
      Présentations graphiques tronquées ou avec des pourcentages …. des pourcentages de quoi ?

Les commentaires sont fermés.