Élections des administrateurs salariés au CA de france•tv


Vote électronique

du 21 janvier au 28 janvier 2021

Suite au renouvellement du mandat Delphine Ernotte Cunci, c’est donc parti pour 5 nouvelles années ! Avec à la clé, la poursuite de la RCC, du plan de transformation, et des projets tels la régionalisation de france•3. Certes, il faut nous adapter dans cette entreprise en mouvement, mais pour autant, tout ne doit pas s’accepter à n’importe quelles conditions.



FO, syndicat réformiste, libre et indépendant, souhaite continuer à faire preuve de pragmatisme, à soutenir ce qui mérite de l’être, et à combattre ce qui ne va pas. Partout où il lui est possible d’agir, et notamment pour la représentation des salariés à son Conseil d’Administration.

Le CA, késako ?

  • Le Conseil d’Administration détermine les orientations de notre activité et veille à leur mise en œuvre
  • Outre la présidente, il est composé de 14 membres, dont le mandat est de 5 ans :
    • 2 parlementaires ;
    • 5 représentants de l’État ;
    • 5 personnalités indépendantes nommées par le CSA ;
    • 2 représentants du personnel élus ?
  • Ce sont 3 comités spécialisés : Audit et comptes, Stratégie, Rémunération & 1 sous-comité des engagements.

3 salariés…

france•tv c’est une réalité très diverse, du Siège aux Outre-Mer, en passant par Malakoff, sans oublier le Réseau des régions, et la Corse. Il est donc essentiel de retrouver toute cette diversité avec les candidats que FO vous propose pour vous représenter au CA : 3 salariés aux personnalités différentes, complémentaires, aux compétences avérées pour représenter le personnel, et issus des 3 entités de l’entreprise.

 

… pour incarner toute la diversité de l’entreprise

 

Nathanaël de Rincquesen Journaliste au sein de la rédaction nationale

Voilà 26 ans qu’il incarne les journaux de nos antennes. Grand reporteur, Rédacteur en chef adjoint, présentateur, il connaît toutes les étapes de la fabrication des programmes de l’antenne. Son travail sur le terrain pendant plus de 10 années lui a permis de nouer des relations professionnelles très fortes avec les représentants des différents corps de métiers de France Télévisions. Il sait faire un reportage et connaît le rôle (et l’importance) de chacun dans l’aboutissement et la mise à l’antenne d’un sujet.Il a vécu les différentes évolutions du travail des équipes sur le terrain. Désormais présentateur, il côtoie les équipes plateaux de la Fabrique parmi lesquels de nombreux intermittents.
Sa bonne humeur et sa joie de vivre lui attire naturellement la sympathie.
Visage familier des téléspectateurs, il est aussi aisément identifiable par les salariés. Nous comptons sur lui pour porter la voix des salariés au plus haut niveau de l’entreprise.

Emeline Droxler Technicienne vidéo à France 3 Alsace

Emeline, est déjà une PTA hors pair, passionnée par son métier et les pratiques professionnelles. C’est pourquoi elle s’implique sur des thèmes tels les UTS, les UCC, ou l’expérimentation de Rouen sur les nouvelles régies. Pas question pour elle d’accepter n’importe quoi, mais pas question non plus de rester dans l’immobilisme. Elle est ensuite une grande spécialiste des questions de santé au travail. Ex élue du CHSCT d’Alsace, actuelle RP, elle siège à la commission de suivi de l’accord QVT, et intervient au sein de la cellule LDH (pour prendre en compte les alertes pour harcèlement).
Sans oublier les activités sociales et culturelles d’Alsace ! Un sujet assez proche du précédent, car il « contribue aussi au bien être des salariés ! ».
Emeline a rejoint FO en 2015. Elle en est ravie, et nous sommes ravis de la compter parmi nous.

Émilien-Nicolas Beaugendre Chef OPS à Guadeloupe la 1ère

Ce natif de Guadeloupe, d’un père guadeloupéen et d’une mère bretonne, s’est tourné vers l’univers du son avec une formation à l’ESRA, puis des expériences à Canal, M6, la société de prod de Jean-Luc Azoulay (le « A » de l’ex AB Prod !) et 6 mois dans un studio de sono à Nantes ! Il revient en Guadeloupe en 2004, pour arriver à France TV. Il commence par de la télé, et tourne sur tous les postes au niveau du son. Mais l’avantage en Outre Mer, c’est qu’il y a aussi la radio, et il y exerce aujourd’hui davantage qu’en télé.
Ce qu’il aime dans son métier et son antenne, c’est la polyvalence qu’il lui apporte. Il se dit non attaché à une « fonction », et toujours ouvert à ce que les nouvelles technologies peuvent lui apporter.
Émilien-Nicolas a rejoint FO en tout début d’année 2020. Depuis, il siège comme représentant syndical au CSE de Guadeloupe.

 

Vous représenter… mais pour défendre quoi ?

Déjà, la défense de l’emploi…

En 1978, le plus célèbre acteur comique français de tous les temps scandait dans un film : “mon programme en 3 points : premier point le plein emploi, deuxième point le plein emploi, troisième point le plein emploi…”. Tout est dit ! Sans oublier, bien sûr, le soutien aux salariés CDD et intermittents, indispensables au fonctionnement de notre entreprise !

Une place pour tous et une trajectoire pour chaque salarié

Dans ce monde en pleine mutation, il existe des évolutions technologiques dont nous ne pouvons nier l’existence.
Comment les intégrer dans notre quotidien ? Et surtout, que prévoir pour préserver la qualité et des conditions de travail à la hauteur de l’exemplarité du service public audiovisuel ?
Pour FO, c’est clair, il s’agit de le faire avec pragmatisme. Pouvoir “tester » ne veut évidemment pas dire “accepter ». En fonction des conséquences constatées, il s’agit alors de négocier avec détermination pour aboutir aux meilleures solutions.

Une égalité de traitement entre structures

Certes, il est opportun pour un groupe tel que france•tv de disposer de filiales. Elles permettent de disposer de règles économiques adaptées, en ne liant pas, par exemple les contraintes d’ETP à la fixation d’une norme par l’Etat actionnaire, mais à la réalité du “carnet de commande”.
Ça, c’est plutôt une bonne chose !
Mais pour autant, les salariés du groupe doivent avoir les mêmes droits.
Notamment les personnels de france•tvstudio s’investissant avec ceux de la fabrique sur les fictions ou sur le feuilleton « un si grand soleil » : il n’est pas normal que leurs conditions de travail ne soient pas les mêmes, alors qu’ils travaillent ensemble.
Un exemple : pourquoi l’employeur ne verse t-il pas la même subvention au titre des activités sociales et culturelles, privant de fait les salariés de france•tvstudio de l’accès au CI ORTF ?

Un véritable dialogue social pour défendre les intérêts des salariés.

FO france•tv ne considère pas la direction comme l’ennemi ou l’adversaire, mais comme un interlocuteur avec qui discuter, parfois fermement, afin de faire bouger les lignes. Plus que de nous cantonner à une simple agitation, Force Ouvrière est attentif avant tout à l’obtention de résultats. Celui-ci passe par de longues séances de dialogue mais aussi de nombreuses négociations, permettant d’obtenir des accords importants pour faire progresser les droits de tous les salariés CDI, CDD ou CDDU.

 

france•tvpublicité
france•tvstudio
france•tv


L’inFO n° 19 – SPÉCIAL CONSEIL D’ADMINISTRATION
(PDF 4Mo pour impression A4 R°V°)

Visualiser/Télécharger l’affiche A3 verticale (PDF 21Mo)
Visualiser/Télécharger l’affiche A3 horizontale (PDF 21Mo)
Ajoutez l’image à votre signature de mail (PNG 11ko)

Visualiser/Télécharger le PDF de la Profession de foi (1,2Mo)

 

3 réflexions au sujet de “Élections des administrateurs salariés au CA de france•tv”

Les commentaires sont fermés.