Comité de groupe France Télévisions
conflit entre France 3 et FTR :
les élus quittent la séance

Après lecture de la déclaration des élus, la Présidente de France Télévisions a voulu dérouler sa présentation de situation générale en accordant « deux secondes » (sic) au conflit en cours à France 3 et FTR. Les élus lui ont demandé une date précise et rapide de reprise des négociations, par respect pour les salariés en grève. Réponse lapidaire : « le directeur du Réseau a la totalité de mon mandat, et il va le conserver ».

Après une suspension de séance, la présidente a proposé une éventuelle date de négociation vers la fin de la semaine prochaine. Une provocation teintée de mépris pour les salariés. L’ensemble des élus et représentants syndicaux a donc quitté la séance.

Face à cette absence de réponse et alors que les salariés ont entamé leur troisième semaine de conflit, les organisations syndicales ne peuvent accepter cette tentative délibérée de laisser ce conflit dégénérer.

Constatant le refus de la direction de reprendre rapidement les négociations, les organisations syndicales demandent aux pouvoirs publics de combler ce vide en désignant une personne extérieure à l’entreprise afin de mener une médiation.

Ce vendredi 24 novembre, il est donc impératif de montrer à cette direction à quel point les salariés sont exaspérés et déterminés à obtenir la mise en place de conditions de travail normales et pouvoir enfin être de nouveau fiers de leurs éditions régionales et nationales, pour la satisfaction de leurs publics.

1 réflexion au sujet de « Comité de groupe France Télévisions<br> conflit entre France 3 et FTR : <br><b> les élus quittent la séance</b> »

Les commentaires sont fermés.