Sauvez des Ô !

Maintien de france•Ô france•4 au-delà du 9 août

Question de FO France.tv mardi au Comité Central : « est-ce que france•tv travaille sur un plan de poursuite de l’activité et des programmes de France Ô et France 4 après le 9 août ? ». « La réponse est clairement oui » a répondu Delphine Ernotte. « En l’absence de décision, ça continue ».

La PDG de france.tv a ainsi confirmé une information que FO avait depuis plusieurs semaines : Oui, france•Ô et france•4 vont rester sur la TNT après le 9 août.

Le ministre de la Culture, Franck Riester, a demandé un plan de continuité de l’activité pour france•4. Delphine Ernotte lui a retourné un plan pour france•4 et france•Ô, elle n’a pas été contredite.

Mais il ne s’agit que d’un sursis, il ne faut pas être naïf. La grâce définitive n’a pas encore été accordée officiellement.  Le décret de fermeture est sur le bureau du Premier Ministre, il ne l’a pas signé : merci.

C’est pourquoi, d’un côté la présidence de france•tv s’active pour continuer la mission éducative de france•4 « la nation apprenante », de l’autre Sylvie Gengoul, la patronne des Outre-mer, n’hésite pas à modifier structurellement la grille de france•Ô.

L’ancienne directrice de Guadeloupe, fine connaisseuse des territoires ultra-marin, met en place davantage de journaux des 1ères sur des créneaux de grande écoute ; davantage de diffusions d’émissions ultramarine. L’objectif est de redonner du lien entre la métropole et les territoires d’Outre-mer, de redonner du sens. Tout cela sans budget supplémentaire. Pour l’instant, c’est une belle réussite.

Pendant ce temps FO continue son travail de lobbying et de soutien à france•4 et france•Ô : rencontre avec les ministères, avec les élus, lettre au Président de la République, auditions à l’Assemblée-Nationale, articles de presse, saisine des instances représentatives du personnel…

Redonner du sens à france•Ô. La stratégie percutante de Sylvie Gengoul, directrice du réseau Outre-mer a permis le maintien de france•Ô au-delà du 9 août en bouleversant la grille et en se concentrant sur les missions essentielles de la chaîne.

Car clairement, durant cette crise, les deux chaînes ont montré leur utilité pour le service public. Il est impensable pour nous que les téléspectateurs français se retrouvent avec deux écrans noirs sur les canaux 14 et 19.

Ce maintien de france•Ô et france•4 est une première victoire très importante pour FO qui s’est particulièrement investi avec ses élus du site de Malakoff et d’Outre-mer, jusqu’au plus haut sommet de l’Etat, dans cette sauvegarde. Nous voulons déjà remercier tous ceux qui se battent avec nous : tous les syndicats de France.tv, les élus régionaux, les syndicats d’employeurs et des parlementaires qui se sont clairement exprimés : La députée PS Georges Pau-Langevin, la députée Frédérique Dumas, la députée LREM Aurore Bergé, la députée Maïna Sage, la députée UDI Nicole Sanquer, Le député LREM Bruno Studer, la sénatrice UDI Nassimah Dindar, la sénatrice Jocelyne Guidez, la sénatrice UDI Catherine Morin-Desailly, la sénatrice UDI Lana Tetuanui, , le sénateur apparenté PS Maurice Antiste, le sénateur UMP Michel Magras, le Président de l’Assemblée de Polynésie Gaston Tong-Sang… et tous les autres.

Le combat continue.

 


VERSION PDF