Pas de cadeaux de Noël pour les salariés de France Télévisions !

Lors du CSE Central, Force Ouvrière a revendiqué pour le relèvement du pouvoir d’achat des salariés de France Télévisions :

  • Une prime de fin d’année défiscalisée (conformément à la demande du Président de la République) → REFUSE – Sous prétexte que « les salariés de France Télévisions bénéficient de bonnes rémunérations. »
  • Un 13ème mois pour tous les PTA afin de mettre fin à une discrimination sociale ! → REFUSE
  • Une prime exceptionnelle pour toutes les équipes de reportages sur le terrain depuis bientôt 1 mois, qui subissent tensions et agressions → PAS DE REPONSE
  • La réouverture des négociations concernant les forfaits-jours puisque désormais les heures supplémentaires sont défiscalisées → PAS DE REPONSE
  • La révision de la politique salariale avec une hausse générale des salaires et des évolutions dynamiques  → PAS DE REPONSE
  • Un accès gratuit pour tous les personnels à Salto, la future plateforme de contenus français (France Télévisions, TF1, M6) → PAS DE REPONSE

Au lieu de cela la direction met en place :

  • Un plan social qui prend la forme d’une Rupture Conventionnelle Collective (RCC) : aucun financement annoncé, aucun ciblage, aucun chiffrage
  • Le non remplacement d’un salarié sur deux, suite à des départs en retraite, ou de licenciements conventionnels
  • La régulation stricte et la poursuite de la non-réduction des contrats pour les CDD et les CDDU.

 Merci pour les cadeaux de Noël !

Ce que la direction n’a pas encore intégré, c’est qu’elle aura besoin des organisations syndicales pour négocier ses plans. Ce sera du donnant- donnant. D’abord, nous voulons discuter des revendications des personnels, s’il le faut par le rapport de force !

Les personnels de France Télévisions peuvent passer de belles fêtes en famille : le syndicat FO ne les lâchera pas ! Ce sont plutôt nos dirigeants qui doivent s’inquiéter…

Lire aussi...