Outre-mer, naufrage d’une réforme décisive

9 stations ultramarines. 9 exemples de réforme exemplaires jusqu’au naufrage de la dernière. Directeur des contenus d’information. Ça vous parle ?

Nos camarades ultramarins, experts en convergence, remarquables en agilité permanente, en ont un goût amer.

À Mayotte, en Martinique, à la Réunion, ce poste censé incarner le phare dans la conduite éditoriale, quadri média des stations (TV, radio, web, réseaux sociaux) est vacant. 

Depuis plus de six mois à la Réunion. « Les recrutements sont en cours », nous dit-on. En cours, quand l’actualité, elle, galope. 

Le cyclone Béryl à la Martinique. L’urgence migratoire à Mayotte. L’enjeu démocratique partout de la métropole au Pacifique Sud. 

Sans le professionnalisme des personnels en station, nous pourrions même être terriblement inquiets.

Des DCI manquants et une réforme éditoriale aux oubliettes.

Les comités de suivi ont tous été abandonnés. Est-ce bien sérieux ? Ou est-ce le non-dit d’une nouvelle réforme à venir, la délégation du réseau ultramarin aux collectivités territoriales ?

À Saint-Pierre-et-Miquelon, les ETP sont encore fléchés à la baisse cette année. Moins 15 % depuis 2015. On veut fermer la station ? La réduire à portion congrue ?

Quand nos élus FO posent les questions dans les instances, ils se voient opposer le silence. 

Une direction muette comme une carpe par amateurisme, mépris, inconscience ?

Nous, FO France.tv exigeons la reprise des comités de suivi, la nomination des DCI manquants ainsi qu’une feuille de route pour chacune des 9 stations.

Mobilisons-nous pour sauver notre outil de travail et notre mission d’information !

Laisser un commentaire