Liminaire FO CSE Siège – 6 & 7 janvier 2020

Drôle d’ambiance pour un CSE. Rien de drôle au sens hilarant du terme. Hélas bien au contraire. Nous sommes tous réunis alors que partout en France, des salariés protestent d’une manière ou d’une autre, chacun à leur manière, pour rejeter le système de retraite voulu par le gouvernement puisque nous en avons bien compris les contours : la fin des régimes spéciaux, comme ceux emblématiques de notre pays des danseurs ou choristes de l’Opéra, ou encore des policiers qui nous protègent. Le nouveau taux de calcul des retraites poussera également les salariés à travailler jusqu’à 64 ans s’ils veulent toucher leur pension à taux plein…Rien que cela et tout cela en même temps !

Force ouvrière est engagé dans le mouvement de contestation actuel et appelle à l’amplifier cette semaine  pour obtenir l’abandon de ce projet qui ressemble chaque jour un peu plus à une usine à gaz qu’à un système de retraite universel équitable…

Usine à gaz, équité, voilà des mots qui résonnent pour d’autres raisons autour des thèmes que nous allons aborder lors de ce CSE. Que se passe-t-il à et dans la tête de la direction de la communication ? Voilà maintenant que les 162 salariés de ce service sont invités à postuler sur leur propre poste avec demande de Curriculum Vitae et lettre de motivation… D’où sort ce nouveau ce nouveau mode de management à france•tv?

Alors que ces personnels souhaiteraient des formations et des moyens pour utiliser plus encore les outils numériques afin de toujours mieux promouvoir france•tv à l’extérieur, la réorganisation de la direction de la communication leur demande d’abord de repostuler sur leurs propres postes… Une ineptie qui inquiète fortement Force Ouvrière. La direction compte-t-elle généraliser cette pratique à l’ensemble des salariés de l’entreprise ? Nous vous le disons fermement : notre organisation syndicale se dresse vent debout face à cette pratique !

Autre dossier qui va retenir notre attention lors de ce CSE, le projet concernant le CDE avec le regroupement de toutes les régies finales de france•2, france•3, france•4 (jusqu’à l’arrêt de sa diffusion) et france•5. Alors que ce projet date de plusieurs mois, tout semble aujourd’hui fait dans la précipitation avec par exemple l’arrivée de France 5 au siège alors que le CDE va déménager dans quelques mois…. Bien évidemment, comme toujours, la direction se protège derrière ces fameux « ateliers » qui, à chaque fois, ne sont que des alibis pour prendre des décisions sans tenir compte dans ses choix de l’avis des personnels concernés. La voilà déjà en train de discuter matériels et cloisons avant même de réfléchir sur l’avenir des métiers pour des équipes pourtant connues pour leur motivation, leur envie d’évoluer, sans leur fournir le moindre organigramme précis.

Alors après qui s’étonnera du bilan négatif que nous dressera le service médical pendant ce CSE ? Force Ouvrière souhaite, entre autre, attirer l’attention sur les problèmes des Journalistes reportages d’Images, victimes de troubles musculo-squelettiques à qui la direction propose peu de solutions et d’évolution professionnelle…

Nous aurons également l’occasion d’admirer les très beaux tableaux des sujets, directs et émissions  réalisés à l’occasion du festival de Cannes. Des lignes et des graphiques qui ne masquent pas un manque de moyens dédiés par le service public à cette formidable vitrine de la France…

Le service public malmené globalement et particulièrement en ce moment à Radio France. Force Ouvrière soutient largement ses collègues qui luttent pour préserver 300 emplois et donc la qualité de leur antenne reconnue par des scores d’audience une fois de plus renouvelés en 2019.

Il ne nous reste donc plus qu’à vous souhaiter, mesdames, messieurs, chers collègues, une excellente année 2020 placée sous le signe de la défense du service public à laquelle Force Ouvrière et l’ensemble des salariés de france•tv sont unanimement attachés.

Lire aussi...