Indemnités de défraiement des personnels CDD
La direction doit revoir sa copie

Communiqué intersyndical

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SNJ et SUD ont envoyé un courrier de saisine à la direction sur les défraiements des salariés CDD. La saisine oblige la direction à ouvrir une négociation. Si cette négociation n’aboutit pas, elles envisagent de déposer un préavis de grève.

En octobre 2023, lors des discussions sur les problèmes liés au déploiement de Tempo, la direction du réseau régional promettait une évolution des indemnités de défraiement des personnels CDD afin de renforcer l’attractivité de nos antennes pour les personnels CDD et tenter d’éviter l’augmentation des annulations de JT, faute de personnel acceptant des conditions de travail dégradées.

Cet engagement de la direction a été réitéré lors de la négociation du préavis de grève de novembre 2023 et lors de la négociation du protocole de sortie de grève. Des annonces devaient être faites en janvier 2024.

Après de multiples relances de la direction à plusieurs niveaux, nous avons appris que la balle était entre les mains de la direction financière de France Télévisions.

Ainsi, début mars, six mois après avoir tiré la sonnette d’alarme, un nouveau dispositif était annoncé par la direction aux organisations syndicales. Malgré un budget soi-disant renforcé, ce dispositif rénové a soulevé  un tollé général contre lui.

Et ce ne sont pas les deux euros supplémentaires par forfait journalier lâchés quelques jours plus tard qui ont fait la différence tant ce nouveau dispositif à des impacts négatifs sur les conditions sociales des salariés concernés : forfait sous-évalué par rapport à la réalité du marché et qui plus est imposable et soumis à cotisations sociales, impacts sur les déclaratifs pôle emploi, impossibilité d’être à la facture etc… Faut-il désormais payer pour travailler ?

En conséquence, les syndicats représentatifs dans le réseau régional ont adressé, ce jour, un courrier de saisine à la direction, pour mettre à plat la problématique soulevée par ce nouveau dispositif, qui fait quasiment l’unanimité contre lui parmi les personnels CDD.

Laisser un commentaire