Harcèlement sexuel et comportements inappropriés à France Télévisions : fini l’omerta !

Nous avons appris vendredi par «Libération» qu’un journaliste de Franceinfo: numérique a été licencié mardi, et que des sanctions disciplinaires ont été prises contre deux encadrants journalistes.

L’article de nos confrères cite les témoignages de salariés du site d’information. Ils révèlent une ambiance sexiste entretenue et permise par la chefferie masculine. Les faits sont extrêmement graves.

Par un communiqué de Yannick Letranchant vendredi, nous avons découvert également qu’une enquête interne continue, du fait de cette extrême gravité. « C’est un dossier complexe…pour redonner sérénité au service »  Complexe, oui !… Alors laissons faire les professionnels de la profession, c’est-à-dire les élus. Ce dimanche matin, Force Ouvrière a demandé qu’un CSE extraordinaire* ait lieu sur cette affaire, afin que les élus aient connaissance des faits déroulés au sein du siège de France Télévisions. Que savaient les responsables de ce qu’il se passait à la rédaction de Franceinfo: ? Et pourquoi la loi du silence – l’omerta- s’est-elle imposée ? En effet, la ligne contre le harcèlement n’a pas été sollicitée et rien n’a filtré depuis des mois…

Ces comportements sont intolérables et nous rappellent ceux de la Ligue  du LOL. C’est un dossier complexe que FO va traiter avec force pour redonner de la sérénité à ce service.

Nous refusons toute forme de harcèlement (moral, sexiste…) et de discrimination, dont le Code du Travail fait état précisément.

*auparavant une enquête CHSCT aurait été ouverte. Aujourd’hui les prérogatives ne sont plus les mêmes (nouvelle loi travail) et relèvent du CSE du Siège de FTV.

Lire aussi...