Force Ouvrière Médias condamne l’agression contre Eric Zemmour

Alors qu’il faisait des courses  la semaine dernière dans son quartier, le journaliste Eric Zemmour  a été insulté et agressé physiquement par un individu qui l’avait reconnu.

L’agresseur a également filmé la scène dont la vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux.

Le syndicat Force Ouvrière Médias condamne cette agression ainsi que la diffusion des images qui constitue une incitation manifeste à la violence

Quelque que soient  les désaccords que tout un chacun peut avoir avec les analyses et les prises de position d’Eric Zemmour,  rien ne peut justifier ni excuser de tels comportements à l’égard d’un journaliste comme de n’importe quel citoyen.

FO Médias condamne l’agression contre le journaliste Eric Zemmour.

La liberté de la presse ne se divise pas.

En République, les controverses se règlent avec des arguments, dans le cadre de débats contradictoires et dans le respect mutuel de chaque interlocuteur.

Les différents peuvent aussi être portés devant les tribunaux.

Les détracteurs et contempteurs d’Eric Zemour ne se sont d’ailleurs jamais privés de ce droit.

Mais la violence et l’intimidation à l’égard d’un journaliste sont inacceptables et ne peuvent qu’alimenter un climat de haine préoccupant auquel FO ne saurait participer.

1er Mai 2020