Force Ouvrière demeure confiant et vigilant

Liminaire FO

Pour ce dernier CSE avant la pause estivale et la rentrée de septembre, Force Ouvrière souhaite de bonnes et méritées vacances à l’ensemble des salariés, collaborateurs ainsi qu’aux dirigeants de France Télévisions – et adresse un message à la fois lucide et optimiste, qui puisse contribuer à maintenir dans l’ensemble du groupe un climat de confiance et de sérénité.

Il faut dire que l’année a été riche et mouvementée.

Riche en actualité, riche en évènements dont beaucoup ne sont pas sans conséquences sur l’avenir et l’évolution de l’audiovisuel public.

Avec la dernière séquence législative qui vient de s’achever, la privatisation de France Télévisions, que certains appelaient de leurs vœux, n’est plus à l’ordre du jour. 

Force Ouvrière, avec l’ensemble des organisations syndicales et des salariés du groupe, ne peut que s’en féliciter.

C’est un souci de moins qui pourrait permettre à France Télévisions et à tous ses collaborateurs d’aborder les toutes prochaines échéances avec un esprit propice à l’expression et au déploiement de leurs compétences..

A cet égard, tout doit être fait pour que la couverture des Jeux Olympiques de Paris soit une réussite pour France Télévisions.

Tous les salariés, quel que soit leur niveau de responsabilité, doivent se sentir associés à cet événement qui va donner une dimension mondiale – l’expression n’est pas exagérée – au savoir-faire et au professionnalisme des personnels de France Télévisions.

Passé les Jeux Olympiques, qui doivent être une réussite, d’autres échéances, parfois moins festives, nous attendent à la rentrée.

Force Ouvrière entend bien être actif sur ces dossiers et faire entendre sa voix.

Il ne vous a sans doute pas échappé que la situation politique est loin d’être stabilisée et que nous pouvons envisager dans les jours, semaines et mois à venir des développements aussi incertains que mouvementés.

Le traitement de cette actualité exige de notre part une rigueur professionnelle réaffirmée dans le respect des valeurs éthiques et des principes de neutralité qui fondent l’esprit et la pratique de France Télévisions.

Il faut en particulier veiller à ce que les turbulences politiques ne viennent pas impacter de manière négative le travail des rédactions, veiller aussi à ce qu’aucun salarié – en particulier journaliste – ne soit victime d’une quelconque forme d’ostracisme, ou de mesure d’éviction en raison de ses opinions, réelles ou supposées.

Le syndicat FO demeure également attentif à la question du budget de France Télévisions qui doit être pérenne, afin de garantir l’action et l’indépendance du groupe.

Autre dossier sur lequel nous entendons être présents : celui de la Fusion de l’audiovisuel public à laquelle nous restons opposés.

Il est vrai que la très grande incertitude sur les prochains chantiers d’un futur gouvernement dont nous ignorons la composition et les orientations, à l’heure où nous vous parlons, a pour le moins éloigné la perspective à court terme d’une telle fusion.

Mais cela ne nous empêchera pas de rester très vigilants.

Laisser un commentaire