Coronavirus dans les rédactions : les précautions sont insuffisantes !

Les  rédactions sont en danger au Siege de France Televisions. Les mesures qui ont été prises n’ont pas été suffisantes pour assurer une protection aux salariés PTA et journalistes. Cela fait plusieurs jours qu’il aurait fallu désinfecter, porter des masques, entourer les micros de barrières protectrices.

Certains journalistes présentent tous les signes de la maladie dans les rédactions du Siège depuis 48 heures.

Les journalistes qui présentent des signes inquiétants sont confinés chez eux depuis hier. Ceux qui travaillent dans les locaux ne sont guère rassurés. Un ordre de la direction a réclamé aux chefs de service d’alléger les effectifs.

Mais il faut désormais aller plus loin. Il est indispensable de désinfecter les bureaux, et ceci avec le matériel identique à ceux des services hospitalier, le virus étant très contagieux.

Selon le dernier mail de la direction, chaque journaliste doit désinfecter son poste de travail. Or il est très dangereux de travailler dans ces conditions, car il y a risque de contact avec le virus.

Les salles de montage ne sont pas non plus désinfectées correctement.

Et les passages incessants des salariés dans ces espaces exigus sont propices à la contagion.

Il faut donc organiser le travail autrement à partir d’aujourd’hui.

Ceci avant que l’importante propagation de l’épidémie attendue la semaine prochaine, arrive, car nous devrons informer le public pour la suite.

FO demande qu’un comité de crise associant les élus des salariés se tienne régulièrement en vidéoconférence, et que les mesures d’hygiène et de désinfection soient faites avec les équipements nécessaires.

 


 

VERSION PDF