Amiens | Défiance à l’égard des politiques RH et managériales !

Communiqué intersyndical | Mal-être à Amiens | La défiance à l’égard des politiques RH et managériales y progresse plus vite que le covid !

Nous dénonçons l’excès de zèle sanitaire de la direction de FTV et le choix des JT Grande Région. Cette décision verticale, réalisée sans concertation, dont les premières victimes sont les téléspectateurs de nos régions, ne fait qu’alimenter la démotivation et la perte de confiance des salariés envers leur direction.

Car ces sentiments sont déjà bien ancrés au sein de l’antenne d’Amiens. À l’origine, une dégradation des conditions de travail, qui s’accompagne malheureusement de son lot de risques psycho-sociaux et de souffrances vécues. Une situation dont notre direction est pleinement responsable :

– responsable par l’absence de politique RH concernant l’anticipation, le recrutement, les perspectives salariales des adjoints de rédaction. Et ses conséquences vécues régulièrement sur le linéaire comme au web (non exhaustif !) : de la méconnaissance du travail réalisé en région et des métiers de chacun, des crises d’autorité (en voie de disparition, heureusement !), parfois du mépris, des directives et injonctions contradictoires, des équipes épuisées et stressées.

– responsable par l’absence de politique RH concernant l’anticipation, la formation, le recrutement des métiers administratifs. Aucune proposition concernant les métiers en tension ! Où trouver des scriptes CDD, des remplaçants pour la doc, de quoi combler les absences chez les assistantes ? Que chacun se débrouille !

– responsable d’une sous-activité grandissante depuis plusieurs années pour les techniciens vidéo, OPS et OPV. D’une émission matinale quotidienne de 52 min avec plateaux en direct, on est passé à des demi-émissions avec réduction drastique des directs et rediffusion systématique ! Et les dernières soirées électorales Hauts-de-France (avec interventions picardes très réduites) n’ont fait que renforcer le sentiment : même à l’époque des anciennes directions régionales, c’était chacun chez soi. Et les émissions spéciales proposées en retour sont loin de combler l’activité précédente.

– responsable d’une politique RH de bas salaires d’embauche à Amiens, qui ne sont jamais rattrapés par les mesures individuelles annuelles, une situation qui participe à la démotivation de beaucoup de jeunes salariés.


Les organisations syndicales de l’antenne d’Amiens proposeront aux salariés de les rencontrer collectivement sur plusieurs dates avant les vacances de février pour évoquer ces dysfonctionnements et définir une action commune. Nous proposerons une AG à l’ensemble des salariés du site dès que possible.

Amiens, le 14 janvier 2022

Laisser un commentaire