Bientôt Noël !
Liminaire FO • 16 novembre 2022

Alors que les décorations de Noël commencent à être installées dans les rues, le temps est venu de s’interroger sur ce qui pourrait faire plaisir aux salariés du Réseau. Et nous avons justement quelques suggestions à vous proposer.

La première fait suite aux engagements qui avaient été portés par l’ancienne DRH de l’entreprise voici un an et demi, lors d’une négociation concernant l’antenne des Pays de Loire. Qu’était-il dit ? Que la situation allait être regardée afin que les dotations en moyens soient adaptées au fait qu’il s’agissait d’une mono antenne, se retrouvant avec une plus forte activité que dans les plus grosses, et disposant de moins de moyens pour la mettre en œuvre.

Un peu plus tard, lors de l’évocation du budget 2022, il nous était dit que le Réseau était une des grandes priorités de l’entreprise : il aurait donc ce privilège de ne pas contribuer aux efforts globaux demandés à l’entreprise, et de rester au même niveau que l’année précédente.

Ensuite, au sein de ce budget régional resté constant, des efforts particuliers étaient prévus pour les antennes de Nantes et d’Orléans.

Au final, que découvre-t-on lors de la dernière commission économique ? Que le Réseau économise une quantité non négligeable de moyens, et que, parmi les antennes les plus économes, on compte justement, paradoxalement les « petites », à savoir Nantes et Orléans. Alors qu’il ne se passe pas une journée sans que cette pression ne se manifeste sur les équipes, sur un encadrement lui aussi dans l’inconfort permanent, car « obligé de faire avec », ou plutôt sans. Et si c’est compliqué partout, ça l’est encore plus dans ces antennes…et ce malgré les possibilités offertes, qui n’ont pas été totalement utilisées. La solution n’est évidemment pas de stopper un programme « maison » et de le remplacer par des modules web fabriqués à l’extérieur : cela va d’ailleurs à l’encontre des promesses exprimées dans le cadre de l’expérimentation sur les nouvelles régies.

Il est donc plus qu’urgent que ces sujets nantais et orléanais soient enfin pris avec la juste considération qu’ils méritent. 

Et alors qu’il s’agit cette semaine du dernier CSE d’un de nos élus nantais, si la question se pose de savoir quel cadeau de départ lui faire, sans le moindre doute, ce qui lui ferait le plus plaisir serait cette réelle avancée au sujet de cette question, qui l’anime depuis le début de son engagement ! Nous savons que vous aussi, Monsieur le Directeur du Réseau, vous êtes sensible à ce sujet, de cette persistance de cette situation inéquitable. Donc, si nous partageons ce même diagnostic, il est urgent qu’il se passe quelque chose dans ces 2 antennes.

L’autre point qui aurait fait un grand plaisir aux personnels (nous employons le conditionnel passé, car il semble trop tard aujourd’hui pour modifier la feuille de route, encore que…), c’est le sujet du prochain Téléthon, et la façon dont il a été ressenti en Bourgogne.

Alors qu’il s’agit d’une opération France Télévisions, c’est pourtant par la presse locale que les salariés ont appris que Dijon allait être ville ambassadrice. Et ils supposent donc que les techniciens de leur antenne ne seront guère voire pas du tout associés à la fabrication de ce contenu.

Alors que, justement, pouvoir faire autre chose et contribuer professionnellement à ce type de contenu constitue évidemment une grande émulation. Pas plus que les journalistes, qui auraient vu là une excellente PAE, alors qu’en fait, c’est une entreprise extérieure qui est mise à contribution.

Oui, un grand nombre de personnels reste passionné, et des occasions comme celles-ci sont de formidables opportunités.

Le budget est là, puisqu’il ne s’agit pas de celui de l’antenne mais de celui du Téléthon, et il y a donc possibilité de remplacer sans bosse budgétaire des personnes qui se retrouveraient mobilisées par cet événement.

Alors, est-il trop tard ? Nous le redoutons, mais s’il s’avérait que des choses soient encore possibles, voilà qui apporterait une grande satisfaction à des salariés toujours très pros dans leur quotidien, et toujours très investis.

Laisser un commentaire