Affaire Traoré / Solidarité avec les journalistes menacés de poursuites judiciaires

Le syndicat FO Médias tient à exprimer sa solidarité avec les deux journalistes Jean-Jacques Bourdin et Nicolas Poincaré qui font l’objet d’une menace de plainte en diffamation, annoncée le 11 juin par le collectif « La Vérité pour Adama ».

Sans dénier à quiconque le droit de demander des comptes à des journalistes devant la justice, FO Medias estime que l’annonce du collectif « La Vérité pour Adama » s’apparente  à une démarche d’intimidation à l’encontre de deux professionnels incontestables qui n’ont eu d’autre tort que d’informer le public de certains éléments de l’affaire Adama Traoré.

Les déclarations et les actions du collectif « La Vérité pour Adama » ont bénéficié d’une très large et honnête couverture médiatique dont la contrepartie est tout naturellement l’acceptation d’une information respectant le principe du contradictoire. Il en va là de la liberté d’informer les Français.

FO Medias demeura très attentif aux suites judiciaires qu’entend donner le collectif « La vérité pour Adama » à cette affaire et apportera tout son soutien aux journalistes attaqués.