Affaire de la pancarte “Macron dégage” : l’honneur est lavé

Le CSA a donné raison à FO france•tv concernant l’affaire de la pancarte « Macron dégage ». L’honneur des salariés de france•tv qui avait été mis en cause par la direction suite au traficotage de cette information, a été lavé : une “mise en demeure” du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a été signifiée pour rappeler à l’entreprise ses obligations…mais en catimini! Plus lent qu’un train de sénateur: une décision du CSA. Plus discret qu’un vol de  chauve-souris naine par une nuit sans lune, toujours une décision du CSA! Il aura fallu plus de…

Lire ...

« Le Canard enchaîné, c’est pas le Journal Officiel ! »

La commission de déontologie des journalistes s’est réunie ce matin au siège de France Télévisions…   Les ménages des journalistes, celui de Michel Field en particulier D’emblée, les élus journalistes ont demandé à Michel Field de s’exprimer sur son animation du Concours Général suite à l’article du Canard du 13 juillet 2016 : « Je réfute, je déments la question du ménage. Je l’anime depuis 8 ans, ça demande à chaque fois 4 ou 5 réunions et 3 heures de présence à la Sorbonne pour la remise des prix. C’est…

Lire ...

Communiqué du Syndicat National Force Ouvrière de la Radio et de la Télévision : Une belle victoire pour les salariés de LCI !

Le conseil supérieur de l’audiovisuel vient enfin de donner son autorisation, LCI va pouvoir diffuser en gratuit ! Le CSA a estimé que “la chaîne n’avait plus d’avenir économique dans l’univers de la télévision payante et que son accès gratuit contribuera au pluralisme et à l’intérêt du public”. Cette décision va permettre le maintien de tous les emplois. En effet, la chaîne avait menacé de les supprimer en cas de décision contraire. Dans un premier temps, le CSA avait refusé ce passage en gratuit, mais la décision des sages de l’audiovisuel avait été invalidée en…

Lire ...

Le Conseil d’Etat redonne une chance à LCI et à Paris Première

Le Conseil d’Etat a annulé mercredi 17 juin, les deux décisions du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), refusant le passage en diffusion gratuite des chaînes LCI (groupe TF1) et Paris Première (groupe M6). Le Syndicat National Force Ouvrière de la Radio et de la Télévision (SNFORT) se félicite de cette annulation qui donne de l’espoir et un peu de sursis aux salariés des deux chaînes. Des salariés qui vivent dans l’angoisse de perdre leur emploi depuis plusieurs mois. Le Groupe TF1 a annoncé ne pas vouloir poursuivre les missions de…

Lire ...

Quand cessera-t-on de considérer France Télévisions comme une boule à neige ou comme une boîte à meuh ?

Déclaration préalable Force Ouvrière au Comité Central d’Entreprise du 16 décembre 2014 Les salariés sont épuisés, rincés des réformes incessantes et des organisations nouvelles. Les changements demandés vont tellement vite que les collaborateurs en ont le tournis, jusqu’à la nausée. France Télévisions n’est plus une entreprise de télévision, c’est un laboratoire de tests économiques.  Cette entreprise est devenue un enjeu de pouvoir qui dépasse les collaborateurs. Chaque institution étatique, chaque homme politique veut faire son expérience. Expérience budgétaire tout d’abord. Le Gouvernement et le parlement constatant les réelles difficultés  financières…

Lire ...

Interview de Nicolas Sarkozy dans le 20 heures de France 2 : le CSA rejette la réclamation d’Yves Jégo

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a rejeté, mercredi 24 septembre, la réclamation d’Yves Jégo, président par intérim de l’UDI. L’ancien ministre exigeait de France 2, pour les candidats de l’UDI qui se présentent actuellement à la présidence de son parti, un “traitement équivalent” à celui de Nicolas Sarkozy, interviewé pendant plus de 45 minutes en prime-time dans le JT de 20 heures. Mais selon le CSA, il s’agissait d’une émission “à caractère exceptionnel”. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel explique ne pas être chargé de la “responsabilité éditoriale de la chaîne”,…

Lire ...

Le ministère de la culture reçoit une délégation de Force Ouvrière France Télévisions

Le ministère de la Culture a reçu, hier après-midi une délégation de Force Ouvrière France Télévisions pour évoquer les difficultés et les perspectives d’avenir du groupe de l’audiovisuel public. Les débats ont tourné autour de quatre grands thèmes : la “régionalisation” des antennes de France 3 et 1ère Outremer, le financement de France Télévisions, l’avenir des accords collectifs de l’entreprise, et les inquiétudes concernant le travail des salariés intermittents du spectacle, pigistes et précaires.. La Délégation FO au ministère de la Culture : (de gauche à droite) Jean-Michel Seybald, Grégory…

Lire ...