Liminaire CSE Siège – Invraisemblable

Invraisemblable, c’est le mot de Force Ouvrière à l’ouverture de ce CSE.

D’abord invraisemblable la gestion de la crise à Télématin. Une crise? Le chaos plutôt.

Un personnel en souffrance. Avec un grand dysfonctionnement dans la communication. Jusqu’à la rentrée, les salariés n’ont pas su ce qu’ils allaient devenir en septembre 2019 ! La peur s’est immiscée dans les équipes : allaient-ils avoir du travail dans la nouvelle grille ? Quel éditorial ? Pourquoi supprimer des postes tel celui d’un OPS sur le plateau ? Qu’allaient devenir les postes des assistantes ? Autant de questions sans réponse au mépris des salariés inquiets. Un manque de respect qui a fortement perturbé les personnels qui sont dévoués à l’info de france•2.

La cacophonie s’est installée jusque dans la gestion des contrats proposés : beaucoup n’ont pas obtenu leur fiche de poste, d’autres ont demandé leur contrat et n’ont reçu comme réponse que : « …on met fin à votre collaboration le 30 septembre ». Des chroniqueuses et des chroniqueurs ont accepté de continuer à la pige comme cela leur a été proposé au dernier moment. D’une ambiance de travail autrefois cordiale et professionnelle, on est passé au ‘salaire de la peur’ c’est-à-dire à une ambiance négative avec l’angoisse que les postes se réduisent comme peau de chagrin, ceci conduisant à reporter la charge de travail sur quelques-uns. Ainsi, pour Force Ouvrière, nous interrogeons ceux qui dirigent : comment comptez-vous remettre de l’ordre avec ce désordre afin de rétablir la confiance entre les salariés ?… Pourquoi ne pas avoir ouvert une négociation avec les organisations syndicales représentatives des salariés pour gérer cette transition dans le professionnalisme et la sérénité?

La direction de la communication est en pleine restructuration. Nous en parlerons lors de ce CSE. Mais est-il normal que face aux récits faits dans la presse par certains chroniqueurs de Télématin france•tv refuse de s’exprimer officiellement? Nous avons même eu droit au témoignage anonyme d’un cadre proche de la direction !    Invraisemblable !

Tout comme ce qu’il commence à se passer au 23:00 de France Info. Certains membres de la direction aiment à faire courir une rumeur selon laquelle cette édition n’utiliserait pas en totalité les maigres moyens qui lui sont alloués. C’est faux, archi-faux! Force Ouvrière a vérifié tous les conducteurs : le 23:00 a utilisé 100% des montages 15/23 mis à sa disposition et 94% des moyens éditoriaux, à savoir les journalistes dédiés à cette édition et les rédacteurs de permanence. Alors quel est l’intérêt de la direction de lancer de telles rumeurs ? Est-ce pour noyer le chien qu’elle l’accuse de la rage? Force Ouvrière pose la question.

Le 23:00 qui décidément est loin d’être une simple transposition du Soir 3 sur le Canal 27. Un exemple:

Le prix Nobel est la plus haute distinction internationale remise à une personnalité. Un prix Nobel est donc une personne qu’à minima l’on respecte…. sauf à France Télévisions. Partout où il passe, le prix Nobel Joseph Stiglitz est respecté et honoré … sauf à France Télévisions. Le 25 septembre dernier, le 23:00 de franceinfo: s’enorgueillissait de recevoir cet éminent économiste américain.

La rédaction en chef apprend fortuitement entre deux portes que l’émission magazine précédent la tranche du Soir est exceptionnellement réalisée en direct. Impossible donc de faire des tests son dans la cabine de traduction … qui ne marchera pas pendant l’interview de Joseph Stiglitz! Là encore, une enquête faite par Force Ouvrière amène à cette conclusion : le fonctionnement des cabines de traduction de franceinfo: est très aléatoire. Elles marchent une fois sur deux! Invraisemblable !

Pire: le problème des chargés d’édition. 3 burn-outs avec arrêts maladie d’au moins six mois. Derrière la digitalisation, derrière le numérique, il y a des femmes, des hommes qui craquent. La DRH nous assure avoir mis en place une mission d’information sur ce poste. À Force Ouvrière, il nous a suffi de passer quinze minutes au côté de ces salariés pour comprendre que la charge de travail à ce poste est beaucoup trop importante ! Alors qu’ils sont normalement deux pour la tranche du Soir, il n’y avait qu’une seule personne à ce poste pour une lourde émission spéciale le soir du décès de Jacques Chirac. Invraisemblable !

Oui Force Ouvrière s’est et se réjouit encore que le service public dispose d’une chaîne d’information en continu. Oui Force Ouvrière a signé l’accord sur les nouveaux métiers. Mais au dogmatisme de certaines organisations syndicales, la direction de l’information impose son propre dogmatisme : trop peu de moyens, refus total de planifier des monteurs d’actu, ce qui prive franceinfo: de la collaboration talentueuse des journalistes de la rédaction ! Force Ouvrière ne restera pas impuissant face au dévoiement invraisemblable des accords signés !

Aucun entretien professionnel n’a été mené à franceinfo: depuis sa création.

Force Ouvrière réclame plus de moyens pour franceinfo:. Nous vous prévenons : les salariés sont à bout de souffle !

Lire aussi...

2 Thoughts to “Liminaire CSE Siège – Invraisemblable”

  1. Alfred

    Joseph stiglitz n’est pas prix Nobel. Il a eu le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel.
    Les seuls prix Nobel sont physique, chimie, littérature, paix et physiologie ou médecine.

    1. FO france•tv

      Bonjour Alfred, effectivement vous avez tout à fait raison. Il a été Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel, avec Michael Spence et George Akerlof en 2001. Notre propos était bien de “vulgariser” sa distinction sans nuire à notre propos. Nous ne souhaitions pas forcement expliquer toute l’Histoire des prix Nobel. Mais sincèrement, merci d’avoir fait cette précision très juste.

Comments are closed.