Suppression du Soir/3 | Jour de grève à france•tv

Une cette grève pour que le Soir/3 reste sur •3, grande chaîne nationale, conformément à la mission de service public confiée à france●tv.
Enjeu démocratique avec l’audience et les temps de parole des politiques. Conséquences sociales pour les salariés qui sont dans l’obligation de rejoindre franceinfo: Toutes les organisations syndicales appellent à la grève le jeudi 13 juin pour que le Soir/3 reste sur •3, au nom de l’intérêt général.

Lire ...

Pour la continuité d’un grand Soir/3

Parce que ce sont bien TOUS les salariés qui s’indignent de l’arrêt de cette édition, FO prépare une journée de mobilisation et en appelle à l’unité intersyndicale.
Quant à l’appel à la grève des dimanche 26 et lundi 27 mai : FO vous raconte l’histoire d’un coup fourré.

Lire ...

Le plan de recomposition des effectifs : c’est mort, quel gâchis !

Le SNJ a annoncé vendredi son refus de signer le plan de recomposition des effectifs (RCC). La CGT a refusé de négocier le texte. La direction a tout entrepris pour faire capoter son propre projet. Elle rejette ostensiblement l’organisation, à son initiative, d’un référendum d’entreprise. Elle n’a pas souhaité communiquer durant les négociations. La présidente n’a pas reçu les organisations syndicales. Malgré une consultation générale des salariés organisée par FO (plus de 4200 participants, 56 % pour le OUI) ; notre syndicat prend donc acte, de l’impossibilité légale d’obtenir une…

Lire ...

Le poids des réformes (FO quitte le CSE Central en solidarité avec les grévistes)

Déclaration liminaire de Force Ouvrière au Comité Social et Economique Central du 17 avril 2019, devant la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte Cunci.   « France Télévisions est soumis à une période de forte tension. La marche des réformes exigées par la direction est frénétique : suppression de France Ô, suppression de France 4, suppression de l’édition du Soir 3, suppression d’émissions, arrêt des contrats des CDD, déménagement à outrance, réforme des organisations de travail, fusion des branches, gestion des frais, évolution salariale, délinéarisation, rupture conventionnelle collective avec l’annonce de 2000 départs,…

Lire ...

PROFESSION JOURNALISTE

Certains voudraient bricoler des vérités sur les journalistes, les faire passer pour des “seigneurs” méprisant le peuple du haut de leur micro. Or ils sont des salariés comme les autres. Ils font partie intégrante de l’audiovisuel public et travaillent en collaboration avec les PTA. Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas exempts des restrictions budgétaires. Il suffit de voir la situation des rédactions régionales pour s’en convaincre où les moyens font cruellement défaut, comme pour les rédactions nationales. Il suffit de voir le processus de revalorisation de leur salaire…

Lire ...

Annus horribilis

Au beau milieu de l’été, en pleine affaire Benalla, le couperet est tombé. Dans un communiqué envoyé par Matignon, le Gouvernement a officialisé sa feuille de route concernant la transformation de l’audiovisuel public en annonçant un plan drastique d’économie de l’ordre de 190 millions d’euros d’ici à 2022. Ce plan intervient après plusieurs autres plans de restructuration qui ne sont même pas encore achevés. C’est France Télévisions qui devra réaliser la majeure partie de ces économies : officiellement 160 millions d’euros sur la période, dont 35 millions d’euros sur le budget…

Lire ...

« La honte de la république » : les personnels de l’audiovisuel public n’ont pas à payer les pots cassés des dérives des différents Gouvernements français

Liminaire de Force Ouvrière au Comité Central d’Entreprise du 13 décembre 2017, devant la Présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte Cunci. Le Président de la République, Mr Macron aurait donc insulté l’audiovisuel public en nous accusant d’être « la honte de la République ». Une déclaration qui aurait été faite devant 70 députés En Marche de la Commission Culture de l’Assemblée Nationale. L’Élysée a depuis démenti, en confirmant que la teneur du discours n’avait pas à être rendu public et ne concernait pas « les personnels » – c’est donc…

Lire ...