Suppression du Soir/3 | Jour de grève à france•tv

Une cette grève pour que le Soir/3 reste sur •3, grande chaîne nationale, conformément à la mission de service public confiée à france●tv.
Enjeu démocratique avec l’audience et les temps de parole des politiques.
Conséquences sociales pour les salariés qui sont dans l’obligation de rejoindre franceinfo:
Toutes les organisations syndicales appellent à la grève le jeudi 13 juin pour que le Soir/3 reste sur •3, au nom de l’intérêt général.

Lire ...

Pour la continuité d’un grand Soir/3

Parce que ce sont bien TOUS les salariés qui s’indignent de l’arrêt de cette édition, FO prépare une journée de mobilisation et en appelle à l’unité intersyndicale.
Quant à l’appel à la grève des dimanche 26 et lundi 27 mai : FO vous raconte l’histoire d’un coup fourré.

Lire ...

Augmentation des salaires : le mirage des primes ?

Les NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) de France Télévisions concernant l’évolution des salaires viennent de s’ouvrir. Dès l’entame de la réunion, Force Ouvrière a exposé ses revendications pour les salariés concernant l’année 2019 : Des mesures générales d’augmentation des salaires pour tous les personnels visant à compenser la baisse du pouvoir d’achat : +2% pour les ouvriers ; +1,8 % pour tous les personnels techniques et administratifs, les journalistes, les métiers artistiques ; +1,5 % pour les hors-grille. Ce n’est plus arrivé depuis 2004 ! La réévaluation des barèmes minimaux pour les…

Lire ...

#cestquoileprojet ?

A cette question la direction ne répond pas ! La semaine dernière ce sont tenues les deux premières réunions de négociation autour des évolutions des pratiques professionnelles des PTA et des journalistes. La RCC en cours aura un impact sur les organisations de travail et doit créer des emplois, comment négocier alors un tel accord si la direction ne nous explique pas sa stratégie ? Car nous ignorons quel est le projet de l’entreprise ! D’une manière générale et malgré une sémantique alléchante, distillée dans les discours et les documents…

Lire ...

On ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Décidemment, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Les journalistes FO condamnent la volonté du Syndicat National des Journalistes (SNJ) de vouloir faire rétrograder dans le collège « non-cadre » (collège 2) une grande majorité des personnels techniques et administratifs qui sont cadres. Durant l’été en effet, le SNJ a saisi les tribunaux afin de casser les décisions des DIRECCTE (Directions Régionales des Entreprises de la Concurrence de la Consommation du Travail et de l’Emploi) qui plaçaient légitiment les travailleurs PTA « Cadres » de France Télévisions dans…

Lire ...

Et la lumière fut !

FO négocie, FO obtient ! Après un été ou des nouvelles directives nous sont imposées par le ministère du budget avec pour France.tv des réductions de Budget drastique et des conditions sociales qui vont se durcir. FO a négocié et obtenu pour les Chef-Électriciens du siège. Notre organisation a déposé un préavis de grève que nous avons levé. La direction a reconnu que des disparités salariales importantes existaient dans ce service. Sur les 16 salariés que compte ce service, 10 obtiendront une revalorisation de leur salaire. Les salaires de base…

Lire ...

Garde des jeunes enfants des intermittent(e)s du spectacle 

Force Ouvrière et d’autres organisations syndicales viennent de signer avec l’organisation représentative des employeurs, la Fédération des entreprises du Spectacle vivant, de la Musique, de l’Audiovisuel et du Cinéma (FESAC) un accord interbranche proposant une aide financière à la garde de jeunes enfants pour les salariés intermittents. Peuvent être bénéficiaires, tous les intermittents du spectacle, femme ou homme, ayant perçu au moins une indemnisation Pôle Emploi au titre des Annexes 8 et 10 au cours des deux dernières années, et ayant au moins un enfant âgé de 4 ans au…

Lire ...

Le malaise des Personnels administratifs et des fonctions supports de France Télévisions  

Attention alerte. Les personnels administratifs et les fonctions supports sont épuisés, déconsidérés, dévalorisés. Ils font face à un triptyque infernal : travailler toujours davantage, dans des équipes qui se réduisent, en gagnant tout autant. Les témoignages d’épuisement et de conditions de travail dégradées se multiplient. De plus en plus de collègues se rapprochent de FO pour trouver du réconfort. L’Etat réclame 500 postes en moins d’ici 2020. Les services des personnels administratifs et des fonctions support se réduisent comme peau de chagrin. Certains collègues ont peur de partir en vacances…

Lire ...