Boules puantes de la CGC sur la campagne des élections de France Télévisions.

Il n’est pas dans l’habitude de FO de répondre aux provocations de la CGC Médias et de son blog de délation. Nous savons trop bien que les querelles stériles et les attaques entre syndicats nuisent à l’image de notre entreprise et ne servent pas les intérêts des salariés. Mais cette fois-ci, la confédération générale des cadres (CGC) a dépassé les bornes. Ils attaquent de manière ad hominem des élus de FO et de la CGT sur leur gestion du CI-ORTF entre 2010 et 2014. Des mauvais amalgames font penser que des…

lire ...

On ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Décidemment, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Les journalistes FO condamnent la volonté du Syndicat National des Journalistes (SNJ) de vouloir faire rétrograder dans le collège « non-cadre » (collège 2) une grande majorité des personnels techniques et administratifs qui sont cadres. Durant l’été en effet, le SNJ a saisi les tribunaux afin de casser les décisions des DIRECCTE (Directions Régionales des Entreprises de la Concurrence de la Consommation du Travail et de l’Emploi) qui plaçaient légitiment les travailleurs PTA « Cadres » de France Télévisions dans…

lire ...

Annus horribilis

Au beau milieu de l’été, en pleine affaire Benalla, le couperet est tombé. Dans un communiqué envoyé par Matignon, le Gouvernement a officialisé sa feuille de route concernant la transformation de l’audiovisuel public en annonçant un plan drastique d’économie de l’ordre de 190 millions d’euros d’ici à 2022. Ce plan intervient après plusieurs autres plans de restructuration qui ne sont même pas encore achevés. C’est France Télévisions qui devra réaliser la majeure partie de ces économies : officiellement 160 millions d’euros sur la période, dont 35 millions d’euros sur le budget…

lire ...

L’autre rentrée de France Télévisions : la rentrée sociale.

Ce matin se déroulait au Siège de France Télévisions, la conférence de presse de rentrée. Les journalistes médias étaient conviés à découvrir les nouveaux programme de france.tv . Traditionnellement, cette séance est suivi d’une présentation aux personnels cette année, elle n’aura pas lieu. Contrairement aux usages précédents, des membres de la direction et du service de sécurité ont interdit aux représentants des salariés d’assister à cette conférence de presse. Les raisons invoqués sont multiples : « vous n’avez pas d’invitation », « vous n’êtes pas journalistes média », « vous pouvez suivre la réunion via…

lire ...

Commission de déontologie FTV

Déontologie FTV Étaient présents Pour la direction : Romuald Bonnant (Adjoint à la Direction de l’information régionale), Hervé Brusini (Directeur du numérique), Yannick Letranchant (Directeur de l’Information), Pascal Doucet Bon (Directeur adjoint à l’Information), Christophe Tortora (Directeur de la rédaction nationale de FTV), Celia Meriguet (Directrice de la rédaction numérique), Stéphane Bijoux (Directeur de l’Information Outre-Mer). Pour Force Ouvrière : Marie-Pierre Samitier (Rédaction nationale de France 2), Clément Weill Raynal (Rédaction nationale de France 3), François Ormain (France 3 Réseau) Débats houleux, mises en causes personnelles et coups d’éclats ont…

lire ...

Devant les députés, Force Ouvrière s’oppose fermement à la suppression de France Ô Malakoff

Mercredi après-midi les députés des territoires ultramarins et de métropole ont rencontré les organisations syndicales. Cette commission s’est réunie de façon expresse pour préparer l’avenir de France Ô. Maillon essentiel de la démocratie, la chaîne doit jouer un rôle essentiel pour affirmer l’identité des Outre-mer et illustrer la réalité du quotidien. Dans son intervention, notre élu des Outre-mer Patrice Gonfier, Délégué Syndical Central Force ouvrière, a déclaré vouloir répondre à la question de Delphine Ernotte Cunci sur l’utilité de France Ô sur la TNT : «  La TNT c’est la…

lire ...

Et pourtant elle tourne… l’entreprise !

Liminaire Force Ouvrière au Comité Central d’Entreprise du 12 juin 2018, devant la Présidente France Télévisions, Delphine Ernotte Cunci.   Aujourd’hui, FO ne reviendra pas sur la réforme audiovisuelle. Nous nous sommes suffisamment exprimés sur cette réforme, que ce soit la semaine dernière au comité de groupe, ou dans la Presse. Juste faire le constat selon lequel il a bien dû se passer quelque chose lors de la réunion avec le Premier Ministre le 21 mai pour que les 800 millions d’euros d’économies annoncées quelques jours auparavant pour l’audiovisuel public…

lire ...

« Faire des économies ne peut pas être un projet d’entreprise ». Non à la suppression de France 4 !

Liminaire FO au Comité de Groupe France Télévisions du 8 juin 2018. Françoise Nyssen a donc annoncé les grands axes du gouvernement de la réforme de l’audiovisuel public. Cela, au départ, devait être le rôle du Premier Ministre. Sans doute un symbole : une ambition revue à la baisse, tant mieux pour nous. Ces annonces qui arrivent après plusieurs mois de retard sur le calendrier prévu par le Gouvernement et après les déclarations du Président de la République qui jugeait : « l’audiovisuel public, la honte de la République »…

lire ...