Un protocole de sortie de grève pour libérer la parole

La levée du préavis de grève (des moyens internes de fabrication) s’est faite sous conditions, à savoir le report des dispositions, la reprise des négociations sur les frais de mission ainsi que des aménagements en vue d’améliorer les conditions de travail et reconstruire les collectifs de travail.

Lire ...

France 3 Normandie : Un vice-procureur de la République empêche deux journalistes de france•tv de filmer des vaches      

Mercredi 22 mai, à l’invitation de l’association Stéphane Lamart, Nicolas Corbard et Damien Migniau, journalistes au bureau  d’Alençon se rendent le matin à Saint-Pierre-du-Regard dans l’Orne pour tourner un reportage sur la saisie judiciaire de 16 vaches. La presse locale et nationale est présente ainsi que les bénévoles de l’association. A leur arrivée, stupeur !… les gendarmes leur interdisent de filmer la saisie. Pourtant, la Procureure de la République de Caen, Carole Étienne, informée de la présence de la presse “ne voyait pas d’inconvénient à médiatiser cette affaire et que…

Lire ...

L’accord sur le projet d’entreprise enfin signé !

C’est effectif, la nouvelle version de l’accord sur le déploiement du projet d’entreprise a été signée par Force Ouvrière. Une majorité s’est prononcée pour. Il verra donc le jour si la DIRECCTE d’Ile de France valide le texte. Depuis la semaine dernière, bon nombre de salariés exprimaient leur déception suite à l’échec des négociations sur le projet de recomposition des effectifs. Pour FO, il était regrettable qu’une majorité n’ait pas pu être trouvée, alors que les avancées étaient réelles. Très rapidement, la direction a proposé une nouvelle mouture, afin de…

Lire ...

Le plan de recomposition des effectifs : c’est mort, quel gâchis !

Le SNJ a annoncé vendredi son refus de signer le plan de recomposition des effectifs (RCC). La CGT a refusé de négocier le texte. La direction a tout entrepris pour faire capoter son propre projet. Elle rejette ostensiblement l’organisation, à son initiative, d’un référendum d’entreprise. Elle n’a pas souhaité communiquer durant les négociations. La présidente n’a pas reçu les organisations syndicales. Malgré une consultation générale des salariés organisée par FO (plus de 4200 participants, 56 % pour le OUI) ; notre syndicat prend donc acte, de l’impossibilité légale d’obtenir une…

Lire ...

La marche forcée de la déprotection des salariés des télévisions françaises

Hier se sont ouvertes au Siège de TF1 à Boulogne-Billancourt, les négociations de la Branche de la Télédiffusion avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives du secteur (FO-CGT-CFDT-UNSA-CGC) et les représentants du patronat. Ces négociations imposées par le Gouvernement, dans le cadre de la « fusion des Branches » visent à unifier l’ensemble des conventions des télévisions publiques et privées dans un seul accord.  Il a pour objectif de régir les organisations de travail, les congés, les salaires minimaux, les métiers de la télévision, etc. Les interlocuteurs sociaux doivent se rencontrer…

Lire ...

Le poids des réformes (FO quitte le CSE Central en solidarité avec les grévistes)

Déclaration liminaire de Force Ouvrière au Comité Social et Economique Central du 17 avril 2019, devant la présidente de France Télévisions, Delphine Ernotte Cunci.   « France Télévisions est soumis à une période de forte tension. La marche des réformes exigées par la direction est frénétique : suppression de France Ô, suppression de France 4, suppression de l’édition du Soir 3, suppression d’émissions, arrêt des contrats des CDD, déménagement à outrance, réforme des organisations de travail, fusion des branches, gestion des frais, évolution salariale, délinéarisation, rupture conventionnelle collective avec l’annonce de 2000 départs,…

Lire ...

Mise en péril … Poursuite de la grève à France Télévisions à l’appel de FO CGT et CFDT

L’heure est grave… Depuis le jeudi 11 avril, les salariés de France Télévisions sont en grève illimitée pour leurs frais de mission. Après 2 réunions de négociation pour sortir du conflit, la direction de France Télévisions a fait des propositions intéressantes aux organisations syndicales, (même si pour l’instant, elles ne figurent pas toutes sur le document écrit de levée de grève) notamment sur la souplesse de la gestion des frais de mission et sur la liberté des salariés de se nourrir et de se loger tout en couvrant leurs frais…

Lire ...