GPEC de regrets

Force Ouvrière ne signera pas le projet d’accord la « GPEC de progrès », avec son « volet relatif à la méthodologie de mise en œuvre des projets ». En l’état, ce texte ne convient pas pour l’avenir de l’entreprise France Télévisions, et n’est nullement un accord de « gestion prévisionnelle des emplois et des compétences ».

Lire ...