Audiovisuel public : coupe de 80 millions d’euros. L’État a-t-il menti aux salariés ?

Moins 50 millions d’euros pour France Télévisions, moins 20 millions environ pour Radio France, moins 5 millions pour Arte et quelques millions d’euros pour France Médias Monde (RFI, France 24…). L’Institut national de l’audiovisuel et TV5 Monde pourraient être également concernés par ces coupes sombres, c’est ce qu’annonce le journal le Monde dans son édition de ce mercredi. Évidemment, ces coupes budgétaires auront des conséquences dramatiques sur l’emploi dans nos secteurs. L’État met sous pression les salariés de l’audiovisuel public depuis de très nombreuses années : réduction des effectifs, plan…

lire ...

Quand cessera-t-on de considérer France Télévisions comme une boule à neige ou comme une boîte à meuh ?

Déclaration préalable Force Ouvrière au Comité Central d’Entreprise du 16 décembre 2014 Les salariés sont épuisés, rincés des réformes incessantes et des organisations nouvelles. Les changements demandés vont tellement vite que les collaborateurs en ont le tournis, jusqu’à la nausée. France Télévisions n’est plus une entreprise de télévision, c’est un laboratoire de tests économiques.  Cette entreprise est devenue un enjeu de pouvoir qui dépasse les collaborateurs. Chaque institution étatique, chaque homme politique veut faire son expérience. Expérience budgétaire tout d’abord. Le Gouvernement et le parlement constatant les réelles difficultés  financières…

lire ...