Solidarité pour Vanves

 

« En cas de coup dur, la famille se resserre ». C’est par ces mots que le directeur des Outremers a accueilli à Malakoff les quelques 250 salariés de Vanves privés de leur outil de travail. Une réunion d’information a eu lieu hier à 15heures en présence du réseau, du pôle, et des moyens techniques pour faire le point sur le sinistre survenu ce week-end et des suites à y donner.

 

Samedi matin, un véhicule a pris feu dans le parking souterrain de l’antenne de Vanves. Le rez-de-chaussée et le premier étage ont été fortement endommagés, sans faire de victime. Un arrêté de péril pris par la mairie interdit toute accessibilité au site. En attendant sa réhabilitation, les salariés seront ventilés dans les différentes emprises du siège.

 

Il a été précisé que la rédaction serait en partie installée dans l’atrium de France 3 et dans la salle V 677 qui accueillera plus d’une vingtaine de postes de travail. Cette salle recevra également la gestion d’antenne, l’UOA, la documentation, les scriptes et l’atelier de production. La RH, la finance, la paie et la communication rejoindraient leurs homologues à la Maison FTV. L’espace Valin accueillerait une régie fly avec 6 salles de montages, le JT se ferait depuis le plateau du national.

 

S’agissant des rushes, marbres et archives stockés, ils seront autant que possible extraits des serveurs et reconstruits sur des serveurs neufs afin de finaliser la production en cours. La direction indique qu’un JT raccourci (d’une dizaine de minutes) est possible dès demain mercredi. Les salariés sont appelés à rejoindre le hall de MFTV mercredi matin où ils seront badgés et orientés. Il n’est pas question de chômage technique, la solidarité du groupe va jouer pour assurer la continuité de l’antenne de Vanves.

 

Selon les premières informations, il serait techniquement possible de réintégrer les locaux d’IDF rapidement à condition que les réseaux électriques, informatiques, téléphoniques et d’eau soient opérationnels. Il serait alors possible d’installer un car régie derrière l’établissement et d’utiliser le grand plateau. Les expertises et les contraintes techniques, de diffusion notamment, détermineront si oui ou non les salariés devront prendre leur mal en patience. Un numéro d’aide psychologique sera proposé.

 

Merci de réserver le meilleur accueil aux collègues de Vanves dans les espaces dédiés. Toute l’équipe de Force Ouvrière y joint sa solidarité.

Related posts

Leave a Comment