Signature d’une Convention Collective pour le cinéma français : un évènement historique !

Cela faisait plus de 50 ans que la profession attendait celà. Les partenaires sociaux réunis en commission paritaire ont conclu au bout de cette nuit, les négociations de la convention collective de la production cinématographique.

les producteurs (de gauche à droite) Marc Missonnier, Alain Terzian, Yann Gilbert, et Stéphane Guénin signent la nouvelle convention collective de la production cinématographique.

Les délégations Force Ouvrière sous la bannière de la FASAP-FO (Fédération des Arts et des Spectacles) et de plusieurs syndicats (dont le SNLA-FO et le SN2A-FO), représentant les artistes-interprètes, les artistes de complément, les techniciens, les réalisateurs, les personnels permanents du cinéma a été particulièrement active.

 FO France Télévisions apporte son expertise

Les représentants de FO France Télévisions ont apporté leurs expertises concernant notamment le temps de travail, la protection sociale, la défense des salariés intermittents et des cachetiers et les évolutions de carrières. Les organisations professionnelles de producteurs (AFPF, APC, APFP, SPI et UPF) et la Fédération F3C-CFDT ont également participé à cette négociation.

La convention est mise à la signature à compter d’aujourd’hui dans les locaux de l’Association des Producteurs du Cinéma. D’ores et déjà, toutes les organisations professionnelles de producteurs cinématographiques présentes, ainsi que la Fédération F3C-CFDT ont signé cette convention. Force Ouvrière, qui a activement contribué à l’aboutissement des négociations, réunit ses instances dans la semaine afin de se déterminer.

Cette convention collective de branche permet, pour la première fois en France, d’encadrer l’organisation du travail pour toutes les entreprises de la production cinématographique et pour tous les salariés qu’elles emploient (équipes techniques, artistes interprètes, réalisateurs, acteurs de complément, salariés permanents) en considération des spécificités de la branche.

Une convention collective destinée à tous les personnels de la production cinématographique

S’agissant de la diversité des productions, les partenaires sociaux ont entendu prendre en compte les recommandations de juin 2010 du médiateur nommé par le ministre de la culture. Ils reconnaissent le besoin de définir des options de rémunération et d’apporter aux professionnels des garanties de transparence des salaires et des conditions d’exercice de leur travail.

Les partenaires sociaux affirment leur volonté de préserver un volume de films nécessaire à l’émergence des nouveaux talents, au développement de l’emploi et de la diversité de la création cinématographique en France.

La secrétaire générale de la FASAP-FO (à gauche) Françoise Chazaud a conduit la délégation FO. Emmanuelle Stohl (à droite) représentait le Syndicat des artistes de FO (SNLA)

 

Eric Vial, producteur à France Télévisions et Délégué FO a pu apporter son expertise concernant notamment le temps de travail et la défense des intermittents du spectacle
 

Related posts

Leave a Comment