Salaires des journalistes : Régime sans sel 2016 !

Le comité des salaires des journalistes pour le siège de FTV s’est tenu mardi 22 novembre 2016 après-midi. L’enveloppe globale dévolue aux mesures se monte cette année à 2.9 millions d’euros. Un montant médiocre et soumis à de nouvelles économies imposées par la tutelle. Cette politique des rémunérations se traduit par une baisse très importante : Ce ne sont que 17% des journalistes au global qui bénéficieront d’une augmentation, contre 23 % l’an dernier. La direction a expliqué aux organisations syndicales présentes (FO, CGT et SNJ) que « l’exercice est plus difficile car nous sommes contraint à des arbitrages complexes ».

Ces arbitrages vont concerner 33 journalistes au moins qui n’ont pas bénéficié de mesures depuis plus de 4 ans ; parmi eux, certains sont oubliés depuis 7 ou 8 ans. Les journalistes, doit-on le rappeler, ne disposent d’aucun automatisme (contrairement aux PTA qui voient leurs salaires progresser tous les 4 ans selon l’accord collectif d’entreprise FTV).  La direction a rappelé au cours de ce comité qu’elle considérait que « la transposition dont certains ont pu bénéficier était assimilable à une mesure, lorsqu’elle a été supérieure ou égale à 2.5 % du salaire de base » : pour rappel cette transposition a permis à nombre de journalistes de bénéficier d’un réajustement en terme de rémunération. Pour les organisations syndicales, il s’agit davantage d’un rééquilibrage pour des situations de retard salarial.

Du fait de la faiblesse de l’enveloppe, la direction a annoncé que 80% des mesures ne seront que de simples augmentations…car les mesures de paliers ou fonctionnelles coûtent beaucoup plus cher (et réduisent d’autant le nombre de mesures possibles). Toutefois dans ce contexte morose, un point positif : l’amélioration des documents qui ont été fournis aux organisations syndicales pour examiner les salaires des salariés de FTV. Certes, nous déplorons que ces informations restent insuffisantes (ne permettant pas d’avoir une vision plus complète sur le parcours de carrière des salariés souhaitant que celui-ci soit connu.

En 2015 au siège, 170 journalistes ont bénéficié de mesures dont 44 étaient dans la filière encadrement. Cette année, la direction n’a pas répondu à la question de la répartition du fait des arbitrages en cours. Ces arbitrages seront rendus avant la mi-décembre 2016.  Les négociations continuent : prochain comité des salaires au siège, jeudi 24 novembre pour les PTA !

Related posts

Leave a Comment