Revalorisation des salaires à France Télévisions : Une politique en bonne voie

Nous y sommes presque. Le principe d’augmentation de salaire plus fréquent et l’obtention d’une prime d’intéressement pour tous les personnels de France Télévisions sont des revendications cardinales de notre syndicat depuis plusieurs années.

Ainsi, les revendications de FO ont été entendues.

Dans le cadre de la Négociation Annuelle Obligatoire, Force Ouvrière vient de signer l’avenant à l’accord collectif de FTV permettant de pérenniser, d’améliorer et de proroger le dispositif de garanties salariales des personnels de France Télévisions. Les personnels techniques et administratifs auront ainsi la possibilité d’obtenir des augmentations salariales plus souvent tout en conservant la garantie d’une augmentation de 2,5 % sur 4 ans (sauf décision justifiée prolongeant alors la garantie à 5 ans, sans changement par rapport à aujourd’hui). Quant aux journalistes, ils pourront enfin bénéficier de ce même principe de garantie d’évolution salariale. Des attentions particulières pour des journalistes qui n’ont rien obtenu depuis de très nombreuses années sont prévues dans le texte. Il faut souligner que d’autres revendications de Force Ouvrière ont été retenues, notamment sur l’organisation des Comités des salaires (avec des informations plus précises et plus étendues communiquées aux délégués du personnel).

Dans le même temps, Force Ouvrière a signé vendredi le dispositif prévoyant une prime d’intéressement pour tous les personnels de France Télévisions.

En signant ces accords et par la voix de l’ensemble de ses élus, Force Ouvrière souhaite faire reconnaître et valoriser le rôle déterminant des salariés dans la réalisation des résultats, dans l’aboutissement des projets, et dans les performances réalisées par l’entreprise.

La persévérance a permis d’aboutir à ces projets. Au Comité Central d’Entreprise, plusieurs fois la Présidente avait été interpellée par FO sur la prime d’intéressement ou sur les augmentations de salaire. Les débats furent souvent tendus mais nous estimons que les efforts des personnels doivent être récompensés. Avec l’annonce des récents résultats financiers excédentaires, il est tout à fait normal de redistribuer aux salariés le fruit de leur travail.

L’avenant concernant les augmentations de salaires pourrait être applicable dès la prochaine NAO. L’accord d’intéressement prévoit qu’il soit conclu pour une durée de 3 ans.

S’il est signé par les organisations syndicales, il prendra effet au 1er janvier 2017 et devra répondre aux objectifs d’audience et de gestion fixés par l’entreprise.

Or, pour que ces deux accords puissent s’appliquer (avenant revalorisation salariale et l’accord d’intéressement), il est nécessaire que plusieurs organisations syndicales, représentant au total plus de la moitié des salariés de l’entreprise, apposent leur signature.

Force Ouvrière France Télévisions revendique toujours – et le revendiquera jusqu’à son obtention – un 13e mois pour l’ensemble des personnels techniques et administratifs. Cela représenterait une augmentation en masse salariale de 8.33%. C’est beaucoup moins que le pourcentage de suppression d’emploi de ces dernières années.

Nous engageons l’ensemble de nos partenaires à relancer les discussions à l’automne prochain. Dans le cas contraire, nous exigeons de la direction qu’elle ne rompe pas le dialogue et qu’elle réunisse de nouveau les organisations syndicales concernées le plus rapidement possible afin de trouver, dans la concertation, un accord majoritaire. FO ne veut rien lâcher, et ne lâchera rien : la défense de vos salaires c’est la base de nos revendications.

Related posts

Leave a Comment