Préavis de grève sur les compétences complémentaires, les polyvalences et les multicompétences : Force Ouvrière maintient la pression

Tout ce week-end Force Ouvrière et la direction des réseaux de France 3 ont tenté de négocier un protocole de sortie de grève pour répondre aux inquiétudes légitimes des salariés concernant les compétences complémentaires et les multicompétences. 

Pour l’instant, aucun compromis n’a été trouvé même si la direction a semblé comprendre les revendications. Elle se dit « préoccupée par le probable blocage des émissions du matin ». Des premières avancées notables sont à noter :

–        elle s’engage à organiser  » une réunion visant à procéder à un état des lieux des compétences complémentaires concernant le réseau France 3 au niveau national dans les meilleurs délais, en tout état de cause avant le 28 février 2015.

–        elle s’engage à une « reconnaissance salariale des expertises dans les métiers (…) en valorisant dans le cadre des dispositifs d’évolution de carrière prévus par l’accord collectif du 28 mai 2013, l’investissement des personnels concernés sur l’ensemble des missions de leur profil de poste.

–        elle s’engage à une revalorisation salariale liée à l’exercice de multi-compétences en intégrant l’étude de ce point à la négociation nationale sur les compétences complémentaires.

FO réclame toujours :

–        la mise en place d’un plan de formation pour les personnels qui le désirent pour exercer des compétences complémentaires ;

–        le volontariat des salariés pour exercer des compétences complémentaires ;

–        des doublures réalisateurs, comme au Siège de France Télévisions, pour former les équipes des personnels vidéos qui le désirent, pour « mettre en image » des émissions de programme ;

–        des définitions claires entre la compétence complémentaire de « mise en image » exercée par les personnels vidéos et les fonctions de « chargé de réalisation TV » et « réalisateur » ;

–        En raison du stress et de la concentration nécessaire liés au direct, un dispositif particulier de conditions et d’amplitude de travail  pour les personnels qui travaillent sur le pupitre ;

–        un repeignage des primes allouées par les personnels administratifs qui ont subi une surcharge de travail en raison de l’application de l’accord collectif d’entreprise. Il semble que tous les salariés n’aient pas été logés à la même enseigne…

FO rappelle que la compétence complémentaire s’arrête là ou commence un autre métier ! Nous attendons les nouvelles propositions de la direction dans la journée.

Le préavis de grève qui doit débuter demain à 9h50, pour 59 minutes, et pour une durée indéterminée est maintenu.

Related posts

Leave a Comment