PREAVIS DE GREVE – 26 OCTOBRE 2018

SALARIÉS EN CDD – Halte à l’hypocrisie

 

Voilà trop longtemps que ce double discours perdure entre une position « officielle » de la direction envers ses salariés non permanents et la triste réalité.

Le 25 juin dernier, la direction écrivait ceci…

 

En clair, elle annonçait vouloir conforter la situation des salariés dits « réguliers », en précisant notamment que les seuils de référence ne seraient pas appliqués.

Et qu’elle instaurait pour les « non réguliers » le principe d’un suivi de parcours individuel par la fonction RH, dès les premiers temps, puis lors de l’atteinte d’un seuil de 80 jours annuels.

 

La réalité du terrain est malheureusement tout autre.

 

Déjà, la régulation est toujours appliquée pour tous, ce qui pose des problèmes dans les services, et en dissuade beaucoup d’avoir recours à du personnel non permanent.

 

Ensuite, la direction répond clairement à certains salariés CDD « qu’ils ont dépassé le seuil de carence », et « qu’ils ne pourraient plus travailler à France TV jusqu’à la fin de l’année », plaçant de manière soudaine ces salariés en difficulté.

 

Ça ne peut pas continuer comme ça.

 

  • FO exige qu’un moratoire soit établi au plus vite, pour une régulation plus claire et plus acceptable de l’emploi non permanent dans notre entreprise.

 

  • Par ailleurs, les remboursements de frais ou les avances de frais (qui posent énormément de difficultés au CDD) doivent s’améliorer : il n’est pas normal que ces salariés se retrouvent parfois avec plusieurs milliers d’euros dehors avec plusieurs mois de délai avant d’être remboursés. De même pour les retards de salaire qui deviennent récurrents.

 

  • Enfin, plus largement, la gestion des CDD devient carrément inhumaine. La direction peut réserver des jours de contrats et les supprimer la veille. Cela non plus n’est pas acceptable.

 

  • Quid de la discrimination qu’ils subissent avec la suppression de leurs adresses mail Francetv.fr ?

 

Et que dire de la non application par FTV de l’augmentation de +1,3 % des cachets ? De la non augmentation des barèmes de piges ?

 

FO exige que tout cela soit revu au plus vite, et appelle tous les salariés à cesser le travail à compter du vendredi 26 octobre 2018 00h01, pour une durée illimitée.

Lire aussi...