Personnel technique du Siège de FTV et Filière prod : un avenant… pas très venant ?

Sans titre

Aujourd’hui s’est déroulé le comité de suivi de l’avenant N°4 de l’accord collectif de France Télévisions. Il concerne les dispositions spécifiques applicables au personnel des équipes techniques du Siège, ainsi que des activités de la filière production. Ce comité permet d’aménager des solutions concrètes lorsque des dysfonctionnements sont constatés dans l’application de l’accord.

Depuis plusieurs mois, c’est surtout « les récupérations » et leurs gestions qui focalisent les plaintes des techniciens du Siège.

L’avenant N°4 avait pour objectif de réduire « le pot de récupération », hors il s’avère que les heures de récupérations ont encore augmenté au lieu de baisser.

Sur les collaborateurs qui ont bénéficié d’un ajustement avant l’avenant N°4, la moyenne des compteurs avant régularisation est de 188 heures, 38 % des collaborateurs concernés cumulent plus de 200 heures de récupérations…

Une trentaine de salariés sont concernés par ce qui est appelé de manière familière « le bocal unique ». En clair, les salariés concernés peuvent déposer des récupérations de leur propre chef jusqu’à 70 heures de cumul de récupération, au-delà c’est l’employeur qui peut à sa convenance les déposer.

Le constat des salariés : la direction pose des récupérations en les saupoudrant sur quelques heures et sur plusieurs journées. Les salariés veulent mettre fin à cette pratique.

Après de longues discussions entre direction et syndicats signataires de l’avenant, Force Ouvrière et CGT ont proposé :

  • une monétisation des récupérations au-delà de 70 heures
  • la possibilité de déposer des heures de récupérations sur un CET au-delà du quota habituel.
  • l’arrêt du saupoudrage à la journée, avec la priorisation d’une planification comprenant une journée supplémentaire.

Ces modifications devraient intervenir après l’application de l’avenant N°5 mis à la signature, c’est-à-dire dans quelques semaines.

La direction a également fait un point sur les vagues de régularisations salariales réalisées grâce à la signature de l’avenant. Au moins 250 salariés qui travaillent sur les JT sont concernés :

  • Depuis le 28 septembre 2015 : rétroactivité au 1er janvier pour tous les techniciens concernés.
  • Régularisation des paies fin décembre 2015 pour tout ce qui concerne les samedis et dimanches.
  • Régularisation des heures de nuit dans la paie de janvier 2016.
  • Régularisation des mesures individuelles de janvier 2015 sur la paie de février 2016.
  • Régularisation du volume de récupération.

Force Ouvrière exige de la direction qu’elle mette en œuvre le plus rapidement possible les dispositifs qui ont été décidés en séance.

Related posts

Leave a Comment