Moyens Internes de Fabrication | La technique du rouleau compresseur

Suite aux annonces de la direction des Moyens Internes de Fabrication en CSE Réseau, les élus FO de FTV ne peuvent que constater, et ce malgré leurs questions et leurs alertes sur les « couacs » inhérents à la mise en place de la nouvelle organisation et le développement du nouveau site de Vendargues, que la direction des MIF dit « La Fabrique » est toujours dans l’incapacité de répondre aux inquiétudes et besoins des salariés.

La direction campe sur des positions semblant relever d’un dogmatisme quasi schizophrénique.

Malgré la volonté affirmée de placer la ressource humaine au cœur de la réussite de la stratégie de l’entreprise nous ne pouvons qu’observer le reniement de solutions portées par l’expérience de la réalité.

Le rouleau compresseur est en marche et continue d’écraser. Il vient de se rajouter les annonces suivantes :

  • Abandon du lissage des frais au 1er avril 2019
  • Abandon du forfait au 1er juillet 2019
  • Renouvellement et redimensionnement des cars Jumeaux avec la création d’un car Amiral et d’un deuxième car aux dimensions plus restreintes.

C’est pourquoi le syndicat FO, dans l’espoir d’éviter un énième conflit social soumet à la direction les préconisations suivantes.

  • L’application de l’annexe fiction de notre convention d’entreprise à tous les tournages de fictions (y compris les web fiction)
  • La négociation d’une annexe dans l’accord d’entreprise concernant le site et le travail spécifique de Vendargues
  • Le détachement durant la période transitoire de recrutement d’un responsable des Ressources Humaines sur le site de Vendargues
  • L’accélération des intégrations avalisées dans le dernier protocole de sortie de grève des MIF
  • La négociation des modalités de remboursement des frais de mission des salariés travaillant dans les MIF (maintien du forfait, lissage des découchers et des repas…)
  • Le remplacement de tous les futurs départs à la retraite ou toutes ruptures conventionnelles et postes vacants
  • La mise aux normes des locaux de Vendargues, notamment concernant le chauffage
  • Un investissement pour le remplacement du matériel usagé et vieillissant (électricité et machinerie)
  • L’envoi à tous les CDD réguliers de la lettre certifiant leur situation au sein de France Télévisions
  • La négociation des temps de trajet, des temps de transport concernant les activités de fictions
  • Le maintien de toute la flotte de vidéo mobile et le maintien des collectifs de travail attachés à leur car
  • Une réflexion sur la gestion des repos sur place des salariés de province travaillant sur la vidéo mobile
  • Le remplacement systématique des cadres à la production (maladie ou congés)
  • Le maintien des 60 salles de montage malgré le PDVC
  • La remise en place d’un budget décentralisé sur chaque site en attendant que la centrale d’achat soit totalement opérationnelle
  • La fin de la primauté d’affectation des cars sur des émissions de flux à Paris
  • L’application de l’accord de la télédiffusion pour les CDDU et notamment le respect des niveaux de salaires et ancienneté pour les collaborateurs concernés
  • Le paiement et le comptage des heures supplémentaires en hebdomadaire pour les salariés intermittents ayant travaillé pour plusieurs régions dans la semaine

 

FO syndicat responsable ne peut s’empêcher d’alerter encore une fois sur le danger que représente l’absence de prise en compte de la doctrine « c’est ceux qui font qui savent » qui risque d’emmener notre entreprise vers une issue que l’on croyait historiquement disparue.

Lire aussi...