L’INA ne doit pas être classé aux archives !

Message de soutien aux collègues de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel)

Logo Ina
Logo Ina

Le syndicat Force Ouvrière de France Télévisions, ses adhérents et ses sympathisants,  souhaitent apporter leur soutien à leurs collègues de l’INA dans la lutte qu’ils entreprennent contre le Gouvernement.

A l’appel de Force Ouvrière, de la CGT et de la CFDT, un rassemblement est organisé ce jeudi 9 heures devant les locaux de l’INA au 83-85 rue de Patay à Paris.

Malgré des comptes bénéficiaires (même avec les ponctions régulières de l’Etat), la Ministre de la Culture et de la Communication et le Ministre des Finances s’apprêtent à sabrer drastiquement le budget de l’Institut National de l’Audiovisuel avec l’aval de l’Élysée.

Le projet de loi de finance pour 2014 prévoit une diminution de 20,8 millions d’€ dans son budget. Une baisse de 23% sur la part de la Contribution à l’Audiovisuel Public. Nos collègues craignent que l’INA soit asphyxié par ces contraintes budgétaires brutales : un vrai risque pour la survie de l’entreprise ?

L’INA est la mémoire de l’audiovisuel public ! Par de telles décisions, les missions d’archivage des productions audiovisuelles, de diffusion des contenus par le global média, de formation dans le domaine du numérique et de l’audiovisuel sont remises en cause.

Comme à chaque fois dans le secteur de l’audiovisuel public, le Gouvernement semble dans l’incapacité de respecter ses engagements signés dans les différents Contrats d’Objectifs et de Moyens (COM).

Dans l’action pour défendre les missions de l’audiovisuel public, Force Ouvrière appelle tous les salariés du secteur à être solidaires.

Related posts

Leave a Comment