L’honneur est sauf…

Certes, mais la mission de Qualité de Vie au Travail a du pain sur la planche !

Le 1er mars dernier, tempête de neige sur Montpellier. Le service Enquêtes et Reportages de la rédaction nationale de France 3 dépêche deux reporters sur place : un rédacteur et un JRI. Tout le matériel dont le TVU Pack de 12 kilos… Ils arrivent dans une ville en plein chaos. Dans la journée, leur voiture de location tombe en panne et le loueur débordé s’inscrit aux abonnés absents… plus de taxis disponibles dans la cité occitane surprise par cette vague de froid…

Pendant quelques heures, la caméra, elle non plus, ne s’adapte pas aux conditions météorologiques.

20 centimètres de neige dans les rues de Montpellier. Outre le matériel, les deux journalistes trimballent également leurs affaires personnelles : la batterie du véhicule en panne, impossible de le verrouiller…

À Paris, bien au chaud, une hiérarchie à la plume soudain acérée se découvre des talents créatifs quand il s’agit de s’adresser par texto aux deux journalistes :

« La caméra est en panne? Filmez avec vos smartphones ! »

« La voiture est en panne? Faites du stop ! »

Elle ira même jusqu’à leur suggérer de se faire véhiculer par la police et les pompiers, qui, bien sûr, … n’avaient que cela à faire !

En bon professionnel, le JRI accepte de réaliser des images avec son téléphone. Sur son passage, il parvient, non sans difficultés, à convaincre un hôtel de lui donner un code Wifi pour les envoyer. Peine perdue : elles ne seront jamais diffusées… quel dommage. L’idée de filmer un tel scoop avec un tel outil était tellement … éblouissante !

De retour à Paris, les deux reporters découvrent que, certainement pour les préserver de nouvelles chutes de neige, les voilà maintenant habillés pour l’hiver avec une réputation de flemmards et demandent débriefing et excuses à leurs responsables pour leur agressivité débordante.

Le « retour d’expérience « se fera devant le toujours très diplomate directeur de la rédaction Alexandre Kara. Il ira jusqu’à rétablir l’honneur professionnel de nos deux collègues. Mais pour les excuses, ils attendent toujours !

Qualité de vie au travail ? Vous avez bien dit Qualité de Vie au Travail…

Related posts

One Thought to “L’honneur est sauf…”

  1. Bonjour, Cest article pointe la responsabilité des voyageurs mais il en est tout à fait autrement. Remontons à la semaine dernière ou la totalité des incidents avaient une cause SNCF/RATP : incident de voie (5 !), panne de train (3) et une panne de signalisation. Mais là, pas darticle pour sexcuser y compris parfois sur le manque dinformation. Jinsiste sur ce dernier point, souvent le twitter, site et application RATP ne remonte pas les incidents. Les voyageurs qui attendent bloqués dans un train, nayant aucune nouvelle de votre part, décident dagir eux-même. Là encore, cest votre responsabilité. Jai moi-même vu un problème similaire : le conducteur déclarant : »Mesdames et messieurs, nous sommes pour linstant à larrêt, je nai pas plus dinformations Comme dhabitude ! » Ça veut tout dire ! Pour résumer votre principal problème nest pas « les voyageurs qui font nimporte quoi » mais la vétusté des trains et installations ainsi quune communication sélective.

Comments are closed.