Les salariés de Réunion 1ère appellent leurs collègues de France Télévisions au rassemblement contre les attaques sociales !

L’heure est grave. La situation de Réunion 1ère est désastreuse, il ne règne que tension, démotivation, dépression, déception… après les cris, les SOS de salariés en détresse… rien n’y fait !

lutte-des-classes

Grève, Motion de défiance, dialogue social rompu depuis trop longtemps… « France Télévisions nous a abandonnés  ».  France Télévisions nous a condamnés. Une descente aux enfers que l’on doit à un seul homme avec un permis de tuer toute une station. Loin des yeux, loin du cœur, comme d’habitude, l’outre-mer paie un lourd tribu.

Les Réunionnaises et Réunionnais n’accepteront certainement pas cette situation sans réagir !

Une équipe de direction régionale…ou de destruction devrait-on dire, qui met à feux et à sang la station de la Réunion sous le regard indifférent de Paris.

Il faut dire que dans le même temps une partie de la direction nationale pense plutôt à faire ses cartons et à se trouver, pour eux, du boulot plutôt que de résoudre les problèmes sociaux et d’activité de l’entreprise. Cela fait déjà quelques semaines que le dialogue social fuit le champ de bataille : c’est la bérézina.

Comme dans le Titanic, il n’y aura pas de canots de sauvetage pour tout le monde ! Le Capitaine est encore à bord, il y restera jusqu’au bout. Certains de ses lieutenants aussi à l’Information ou à la DRH de France 3, pour le reste…

C’est donc carte blanche pour les prédateurs

Sciemment, ils ont mis en place la démolition de Notre outil de travail, de notre entreprise. Ils sont partout et pas uniquement à Réunion 1ère, les mouvements sociaux au Siège de France Télévisions, à France 3 Orléans, ou à France 3 Pôle Nord-Est en sont bien la preuve.

Forts de leur méconnaissance et de leur incompétence enrobées de paroles parfumées ils n’ont cessé d’acheter, de malverser, de comploter, de diviser  pour mieux régner ! Ils ont pour certains, comme les courtisans, fait jouer « leurs réseaux », oh suprêmes délices, pour s’octroyer sur le dos de la République, les avantages et les passe-droits qu’aucune autre de leur qualité n’aurait permis de réaliser.

Ils se sont récompensés, gavés sur notre dos et continuent à nous piller, nous serons les cadeaux sous leur sapin, le « Père Noel est une ordure ».

Colonialisme, c’est le mot qui gouverne actuellement certains établissements de France Télévisions. Il faudra bien y mettre fin soit par la République, soit par le rapport de force !

Force Ouvrière a déjà fait son choix, celui de résister et de ne rien lâcher !

La télé, la radio tout va y passer, les audiences en perdition, ils sont là pour balayer, détruire tout le labeur des années passées.

Nous ne serons bientôt plus rien, un tas de cendres calcinées, une télévision abandonnée, une radio plus du tout écoutée pour la simple raison qu’ils n’y connaissent rien, avec la suspicion d’une préméditation.

Travailleuses, travailleurs de France Télévisions, la lutte continue contre l’oppression ! Force Ouvrière monte au front avec les salariées et salariés de Réunion 1ère. Pour arrêter ces exactions Force Ouvrière réitère fermement sa demande concernant le départ de cette direction régionale.

Si Paris ne prend pas cette décision, il est aussi coupable. Arrêtez de suite de nous prendre pour des c..s !

Related posts

Leave a Comment