Les aventures de Gérard au pays des soviets…

France Télévisions peut-il boycotter Gérard Depardieu ?

Le presse française et européenne font leurs choux gras actuellement des péripéties de notre « gégé national » en russie. Les sarcasmes se multiplient à l’égard de Depardieu, 64 ans, devenu célèbre en 1974 avec Les Valseuses puis à travers ses interprétations de Cyrano de Bergerac (1990), Christophe Colomb (1992) et Obelix. Il a notamment été qualifié d’ « obligé d’un autocrate » (Sud-Ouest, France) ou d’ « ami des dictateurs » (El Mundo, Espagne). Un syndicat l’a même sollicité avec ironie, pour intercéder auprès de son « ami », le président russe Vladimir Poutine, afin de faire la lumière sur « les assassinats de journalistes » en Russie.

De l’avis quasi-unanime de la presse Gérard Depardieu s’est décrédibilisé.

C’est oublier bien vite que « le coup » du comédien exprime un certain malaise à « être français » dans le contexte actuel.  Malgré une campagne de presse active, malgré les déclarations de réprobations du gouvernement  l’action de Gérard Depardieu  à « une certaine résonnance » dans le pays ; elle est l’expression d’un « ras le bol ». Indéniablement, il s’agit d’une provocation politique que seul un comédien indépendant et libre économiquement pouvait élaborer. Mais les répercussions et les sanctions envers Gérard Depardieu vont être assez maigres en dehors des simples reprobations.

Film Mammuth avec Gérard Depardieu

Sur un plan strictement artistique qu’il soit Russe, Belge ou Français, Gérard Depardieu reste incontournable au cinéma et à la télévision française. Interdire de diffuser ses films  au prétexte que l’acteur aurait pris des positions politiques contestables conduirait les télévisions françaises à se priver d’un catalogue de 180 films, dont les rediffusions rassemblent encore des millions de téléspectateurs.

Il ne faut pas oublier non plus que France 2 et France 3 cinéma se sont engagés financièrement dans des coproductions dans lesquels Gérard Depardieu occupe le premier rôle (Astérix au service de Sa Majesté, L’homme qui rit). Ces films seront diffusés sur les chaînes publiques. Il est inimaginable que France Télévisions puisse s’assoir sur ses droits et sur des potentiels grands succès.

Enfin malgré ses frasques, et malgré les railleries, Gérard Depardieu reste un des acteurs les plus doués de sa génération. Il est reconnu dans la profession pour avoir « l’œil aiguisé » et pour « flairer les bons scénarii ». C’est aussi l’un des derniers grands acteurs à accepter de ne prendre aucun cachet afin de soutenir des films à petits budgets. Ce fut le cas dans Mammuth (2010) qui rapporta au final près de 4 millions d’euros aux sociétés de productions…

Related posts

Leave a Comment