Le scandale des salaires des cachetiers (CDDU) des radios !

ENFIN ! Il a fallu taper du poing sur la table pour qu’ENFIN la direction donne le barème des CDDU des radios de France Télévisions. Un barème qu’elle a mis en place unilatéralement sans aucune discussion, débat, ou négociation avec les organisations syndicales.

Seul FO réclame la publication et la diffusion de ces barèmes.

Révoltant ! C’est le mot qui est venu dans l’esprit de notre équipe lorsque nous les avons analysés. Révoltant et d’un autre âge.

 

Nos constats :

  • Les CDDU des radios sont payés à l’heure d’antenne. Cette pratique n’existe plus ni à Radio France, ni dans la Branche de la Radiodiffusion, ni dans la Branche de la Télédiffusion. Il s’agit donc d’une pratique discriminante qui n’est appliqué que dans les outre-mer.
  • Le barème des CDDU des radios, appliqué par la direction de Malakoff, n’a pas évolué depuis… 2009 ! Aucune augmentation, rien, depuis 9 ans.
  • Dans certains cas le barème minimal des CDDU des radios est en dessous du SMIC ! (le SMIC horaire brut en 2018 = 9,88 €)
  • Le barème des CDDU des radios s’appuie sur un accord collectif caduc !
  • Les CDDU des radios ne sont pas rétribués (ou rarement) pour leurs préparations. Nous avons contacté des cadres des établissements concernés. Certains nous ont dit « ils n’ont pas besoin de préparation ». Pour FO c’est une méconnaissance grave du travail.
  • Les CDDU ne sont pas payés (ou rarement) non plus lorsqu’ils participent à des réunions à l’initiative de l’employeur.
  • Les pratiques et les rétributions salariales ou d’organisation du travail concernant les CDDU des radios sont totalement incohérentes. Personne n’est capable dans les directions d’expliquer les raisons de ces disparités, hormis le « gré-à-gré ».
  • Il n’y a eu aucune réunion, aucune négociation depuis la fusion de France Télévisions concernant les CDDU des radios qui sont totalement oubliés
  • Certains contrats de travail des CDDU ne mentionnent pas la convention collective à laquelle ils sont rattachés
  • Les CDDU des radios sont globalement dans une grande précarité sociale. Ils ne sont que trop peu représentés.
  • Les CDDU des radios n’ont pas leurs salaires indexés contrairement aux CDI de l’entreprise.
  • Les CDDU des radios sont très souvent des CDDU « historiques » de France Télévisions.
  • FO constate que certains salariés sont payés en dessous de ce barème minimal.

 

FO exige dès maintenant :

  • La réévaluation des barèmes
  • Une réunion de Branche concernant les CDDU des radios de France Télévisions afin de faire constater les disparités et d’y mettre fin
  • L’embauche des CDDU historiques
  • Le respect de la loi et à minima du Code du Travail pour les CDDU des radios
  • Une réunion en urgence avec la direction de France Télévisions concernant la situation TRES préoccupante des cachetiers radio d’Outre-mer

 

Dès maintenant. FO met en place un dispositif qui ne concerne que les CDDU des radios d’outre-mer afin de faire cesser ces injustices criantes.

Vous pouvez faire remonter individuellement vos dossiers et vos demandes à cette adresse à cette adresse syndicatfo.groupe@francetv.fr

 

Related posts

Leave a Comment