Le malaise des Personnels administratifs et des fonctions supports de France Télévisions  

Attention alerte. Les personnels administratifs et les fonctions supports sont épuisés, déconsidérés, dévalorisés. Ils font face à un triptyque infernal : travailler toujours davantage, dans des équipes qui se réduisent, en gagnant tout autant.

Les témoignages d’épuisement et de conditions de travail dégradées se multiplient. De plus en plus de collègues se rapprochent de FO pour trouver du réconfort.

L’Etat réclame 500 postes en moins d’ici 2020. Les services des personnels administratifs et des fonctions support se réduisent comme peau de chagrin. Certains collègues ont peur de partir en vacances car personne ne fera le travail à leur place durant leurs congés.

Les petits collectifs sont particulièrement impactés, notamment lorsqu’ils sont composés de deux personnes. Lorsque l’une d’elle part à la retraite ou est malade, la surcharge de travail est entièrement dévolue à celle qui reste, sans aucune compensation.

Aujourd’hui, FO comptabilise plus de 200 départs de salariés non remplacés. Cela a des impacts directs pour tous les personnels. De nombreux collègues nous signalent des retards de paie ! Malgré une dévotion sans faille et un grand professionnalisme, le service de paie est sous l’eau. La direction ne semble pas s’en soucier.

Dans les réseaux de France 3, les personnels administratifs subissent la polyvalence à outrance et se voient confier des périmètres qui dépassent de très loin celui de leur établissement. Les services sont totalement déshumanisés. Il n’est plus possible de régler une difficulté sans passer par des plateformes numériques.

Le coût moyen d’un emploi à France TV est de 75.000€/an (salaire brut, charges, etc.). Lorsque les 500 salariés seront effectivement partis et qu’ils n’auront pas été remplacés, c’est 37,5 millions €/an qui seront ainsi économisés pour le groupe.

FO demande qu’une partie de ces économies soit reversée aux salariés qui ont vu leur activité augmenter à la suite d’un départ et que ces salariés montent automatiquement d’un niveau de placement.

Ex : Un salarié de niveau de placement 4B niveau 6 (28.568€/an), passerait à 4B niveau 7 (29.282€/an) soit 714€/an en comparaison des 75.000 € économisés par un départ non remplacé.

Ne restez pas seul. FO est là pour vous aider et vous conseillez.

Si vous êtes dans cette situation, que votre équipe s’est réduite, que la charge de travail a fortement augmenté, faites-le nous savoir à : syndicatfo.groupe@francetv.fr

Nous allons porter ensemble une action commune pour faire aboutir cette demande. La situation ne peut plus rester en l’état.

 

Related posts

Leave a Comment