Le dézonage et le Pass Navigo unique à 70 euros : une bonne idée à mettre sous vigilence

L’Assemblée Nationale a adopté vendredi dernier le financement nécessaire à la mise en place en septembre 2015 du Pass Navigo à un tarif unique de 70 euros dans les transports en Ile-de-France.

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fstatic.lexpress.fr%2Fmedias_10082%2Fw_2048%2Ch_890%2Cc_crop%2Cx_0%2Cy_362%2Fw_605%2Ch_270%2Cc_fill%2Cg_north%2Fle-passe-navigo-a-tarif-unique-de-70-euros-sera-un-sujet-majeur-de-la-future-campagne-des-regionales_5162241.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.lexpress.fr%2Factualite%2Fsociete%2Ftrafic%2Ftransports-en-ile-de-france-adoption-du-passe-navigo-a-tarif-unique_1631048.html&h=270&w=605&tbnid=H9sG5DSS2LH0HM%3A&zoom=1&docid=DdSntJrWUwBitM&ei=G3SJVM-OAY7haq-NgtAK&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=2159&page=4&start=92&ndsp=25&ved=0CCcQrQMwCzhk

Ce qui est prévu dès septembre ou octobre 2015, c’est la disparition des 5 zones de tarification RATP en un tarif unique du Pass Navigo à 70 euros.

L’emploi en région parisienne, où le logement est très cher, force les déplacements des salariés. Les temps de trajets domicile-travail sont très longs et souvent coûteux selon les zones. Les abonnements inter zones vont actuellement de 67,10 € à 113,20 € par mois.

Côté face de la mesure :

  • Plus de 50 % des usagers au total paieront moins.
  • Les employeurs de plus de 10 salariés seront appelés à augmenter leur taux de versement à hauteur de 0,13%.

Côté pile de la mesure :

  • Les employeurs vont économiser sur le remboursement des 50% puisque le coût sera moindre. Ils vont récupérer près de 120 millions d’euros avec cette mesure. Cet argent doit être redistribué aux salariés puisqu’il leur était destiné.
  • Les usagers des zones 1 et 2 verront dès le 1er janvier 2015 leur abonnement mensuel passer à 70 euros, soit + 4,3% d’augmentation avant même la mise en place du dézonage !!
  • Rien n’est prévu concernant le financement et les investissements en matière d’infrastructures et d’entretien des réseaux. Pour FO, il y a lieu d’anticiper les budgets.

Concernant le transport des salariés, FO continue de revendiquer la généralisation de la prime transport d’un montant minimum de 400 € pour tous les salariés qui utilisent leur véhicule pour aller au travail.

FO rappelle également, que les employeurs ont une obligation de remboursement des titres de transports collectifs à hauteur de 50% des abonnements de leurs salariés.

Related posts

Leave a Comment