Le (Compte Epargne) Temps, c’est de l’argent !

Le 28 mai 2013, les partenaires sociaux, syndicats représentatifs et direction ont signé un nouvel accord d’entreprise. Celui-ci stipule dans son article 5.4.4. sur le Compte Epargne Temps la possibilité pour les salariés de France Télévisions de se faire financer leur CET à partir du 1er septembre 2014 : “chaque année, l’utilisation d’un CET sous forme monétaire fera l’objet d’une demande du 1er septembre au 31 décembre. Un formulaire sera adressé à chaque salarié détenteur d’un CET afin qu’il exprime ses souhaits d’utilisation du CET sous forme monétaire”.

Vignette (1)

Ce nouveau dispositif dont tous les salariés ne bénéficiaient pas auparavant, pourrait être une vraie avancée sociale . Hélas… pour l’instant, il faut bien se rendre à l’évidence : ces mesures ne sont pas appliquées par la direction.

Force Ouvrière France Télévisions a alerté la direction de ce dysfonctionnement car malgré les accords, il n’est toujours pas possible d’utiliser son CET sous forme monétaire ! De nombreux salariés posent des questions et demandent des explications à la direction : pas de réponse.

FO vous donne les vraies raisons de ce “big bug” du CET :

  • D’abord, les personnels chargés de la gestion de l’activité et du temps de travail sont débordés. Les directions refusent toujours d’embaucher du personnel supplémentaire pour faire face à l’accroissement exponentiel de leur travail. Et pourtant, les personnels de la GTA (Gestion de l’Activité et du Temps de travail) et de la paye ont tout subi sans broncher : les ordres, les contre-ordres, les non-remplacements, les déménagements, les formations à rallonge.  Les collègues n’ont même pas eu encore le temps technique de rentrer les données numériques concernant notamment les congés des journalistes !
  • Autre difficulté majeure, les logiciels actuels ne sont pas paramétrés pour vérifier, contrôler, et payer les CET. La direction met la pression sur les personnels administratifs pour traiter tous les CET, mais c’est un travail qui doit s’effectuer à la main : un travail titanesque !
  • Enfin, la direction n’a toujours pas tranché concernant des questions essentielles sur le fonctionnement du CET :
  • Peut-on mettre des RTT employeurs sur son CET ? En effet, Force Ouvrière observe qu’à quelques semaines de la fin de l’année civile, de très nombreux employeurs n’ont pas disposé de leurs 11 jours RTT « employeurs ». Si ces jours ne sont pas déposés avant la fin de l’année, sont-ils perdus pour les salariés ?
  • Que se passe t-il pour les personnels qui alimentent leur compteur d’heures supplémentaires (ex : repos compensateur) ? Auparavant les compteurs d’heures pouvaient alimenter un CET, aujourd’hui il semble que ce cela ne soit plus possible, pourquoi ?
  • Que deviennent les 2 jours de RTT obtenus chaque mois pour un salarié travaillant à temps plein à 39 heures ? Comment un salarié peut-il raisonnablement déposer ces jours de RTT, notamment pour les mois de novembre et décembre, s’il ne génère ses jours qu’à la fin du mois ?

FO exige dès maintenant l’application de l’accord collectif d’entreprise et le financement du CET !

FO exige l’embauche de salariés administratifs pour compenser le surcroît de travail structurel dans notre entreprise !

FO exige l’obtention d’une prime, d’ailleurs maintes fois promise, pour tous les personnels administratifs qui subissent depuis 2 ans un surcroît d’activité et qui réparent les manquements de la direction nationale.

FO exige un paramétrage optimal et approprié des logiciels de paie

FO exige des possibilités de report des RTT, des récupérations, de certains jours de congés :  2014 est une année charnière !

FO exige de la direction qu’elle communique afin de mettre fin à cette pagaille et à l’inquiétude des salariés.

Related posts

Leave a Comment