Gestion prévisionnelle des emplois à France Télévisions : 866 emplois sur la sellette !

La direction a enfin ouvert la première réunion de négociation sur la gestion prévisionnelle de l’emploi. Elle a annoncée de très mauvaises nouvelles pour l’emploi à France Télévisions…

Elle confirme une inflexion des effectifs dans le cadre du Contrat d’Objectifs et de Moyens d’ici à 2015. Elle annonce dores et déjà de passer l’effectif de France Télévisions en dessous de 10 000 ETP (équivalents temps plein). Cela se traduirait par 650 à 866 départs volontaires. Des départs soumis à des « incitations » annonce la direction y compris pour des salariés qui ne seraient pas proches de la retraite. Si la direction se refuse de cibler des individus, elle pointera les endroits, les activités, les corps de métiers, les strates d’encadrement.

Il faut protéger les précaires !

Dans ce contexte, Force Ouvrière demande un état des lieux des emplois vacants à France Télévisions et réclame l’embauche progressive de 350 CDDU pour éviter les requalifications prud’hommales onéreuses.

 La direction entend la demande. Elle propose un plan d’intégration des précaires sur 3 ans, sans pour autant en mesurer la quantité. Mais FO alerte, car les intégrations conditionnent aussi les suppressions de postes et pas question d’adapter les activités en fonction des effectifs.

Le groupe compte 8 652 ETP permanents et 1 850 ETP non permanents. Beaucoup ne sont pas pris en compte dans la nouvelle nomenclature. C’est pourquoi, FO a demandé la réouverture des négociations sur la classification des PTA, préalable indispensable à une négociation cohérente sur la gestion prévisionnelle de l’emploi.

En effet, le contexte économique et social oblige à trouver un accord dans les domaines aussi vastes que les effectifs, les métiers, leur évolution, les trajectoires de carrière, le recours aux non permanents. L’objectif est de pouvoir anticiper sur les besoins de l’entreprise et d’y répondre par la mise en place de dispositifs d’adaptation et d’orientation des effectifs.

Où sont les relais ?

Pour Force Ouvrière, cette gestion prévisionnelle des emplois est capitale; elle représente une attente forte des précaires et des salariés sur le point de partir à la retraite. Notre organisation a soulevé également le passage de relais des savoirs, des compétences par la mise en place notamment des contrats de génération. Le nouveau Contrat d’Objectifs et de Moyens, en cours de discussion et dont nous avons précisé qu’il ne va jamais à son terme, doit assurer une visibilité dans la gestion de l’emploi dans tous les secteurs d’activité.

Related posts

Leave a Comment