France Télévisions lâche du lest en faisant tomber des directeurs !

C’est une rumeur qui enfle de plus en plus au 8ème étage de l’Esplanade Henri de France, au siège de France Télévisions. Une rumeur relayé depuis hier par la presse nationale : il va y avoir du changement à la tête de la direction de France Télévisions !

La demande pressente du ministère de la culture aurait finalement été acceptée par le PDG de France Télévisions, Rémy Pflimlin. Trois directeurs vont être promus à des fonctions de « super-numéro deux ». Selon l’AFP, Martin Ajdari, actuellement directeur général délégué à la gestion, aux finances et aux moyens, et artisan en chef du COM, coifferait les ressources humaines, l’administration et les finances. Thierry Thuillier, directeur général adjoint en charge des rédactions et des magazines d’information, sera en charge de l’information pour l’ensemble du groupe. Bruno Patino, directeur général délégué au développement numérique et à la stratégie, et directeur de France 5, s’occupera des programmes pour toutes les chaînes du groupes.

« Ce sont des des directeurs qui ont de la poigne, une sacré poigne !  La diplomatie et l’écoute ce n’est pas leur fort… » (un élu FO à la lecture du communiqué de l’AFP)

Pour un délégué de Force Ouvrière France Télévisions Il s’agit de trois dirigeants bien connus pour leur « dynamisme », mais aussi pour leur « intransigeance » et « leur franc parlé ». « Le dialogue social » risque de faire des étincelles » poursuit un élu journaliste FO.

Principale conséquence de cette réorganisation, qui intervient à la moitié du mandat de Rémy Pflimlin, les fonctions de directeur de chaîne vont disparaître. Sont donc concernés Jean Réveillon pour France 2, François Guilbeau pour France 3, Emmanuelle Guilbart pour France 4, Claude Esclatine pour France Ô et, de facto, Bruno Patino pour France 5. Au sein des chaînes seront nommés des directeurs d’antenne et de programmes, tous placés sous la direction de Bruno Patino.

Des folles rumeurs qui circulent

Une folle rumeur, beaucoup moins probable, annonce même le départ ces  prochains mois de Patrice Papet actuel n°2 et dont le portefeuille est justement « les ressources humaines. » Dans tous les cas, la direction des ressources humaines devrait être impactée passant d’une « organisation horizontale, à une organisation verticale » selon une personne proche du dossier.

Toutes ces nominations et « ces départs » devraient coïncider avec le départ de plusieurs dirigeants et pourraient intervenir dès lundi.

Le Ministère de la Culture aurait exigé de Rémy Pflimlin qu’elle réduise la voilure de son encadrement. Plusieurs fois, Aurélie Filippetti aurait reproché à France Télévisions « un encadrement de direction générale pléthorique. »

Le COM à l’origine de tout

Ces bouleversements interviennent dans le cadre de la renégociation du Contrat d’Objectifs et de Moyens entre France Télévisions et l’Etat. Elle devrait se clore d’ici à la fin février, avec une signature prévue avant l’été. Ces négociations, très tendues, ont démarré en septembre et devaient initialement s’achever fin janvier. Elles visent à redéfinir les objectifs du groupe public (France 2, France 3, France 4, France 5, France O), confronté à une baisse de son budget à partir de cette année. Parmi les questions soulevées, les nouvelles missions de France 3, le lancement d’une chaîne pour les enfants, la place de la « scripted-reality » (reconstitution de faits divers par des acteurs) sur les chaînes publiques ou l’avenir du documentaire. Une fois les négociations terminées, l’avenant au COM sera présenté aux Commissions des affaires culturelles de l’Assemblée et du Sénat, puis au conseil d’administration et au comité central d’entreprise de France Télévisions. Cette procédure devrait prendre deux à trois mois. La signature officielle du COM aura lieu après cette procédure, d’ici l’été. Cette entrée dans la ligne droite du COM intervient alors que France Télévisions doit annoncer dans les tout prochains jours une réorganisation à sa tête.

Related posts

One Thought to “France Télévisions lâche du lest en faisant tomber des directeurs !”

  1. Hello

    Étonnée de voir une de nos photos sur votre blog sans aucune démarche préalable. Un mail de votre part pour demander l’autorisation aurait été bien venu.
    Au moins, merci de citer intégralement le copyright : Snj Radio France.
    Bonne journée

Leave a Comment