France 3 Amiens : des contrats d’intermittents du spectacle en longue collaboration s’arrêtent !

Mardi 8 janvier France 3 Picardie se mobilise pour soutenir des salariés précaires, mais une grève locale est-ce la solution ?

Les intermittents du spectacle, pigistes, CDD, précaires, sont les premiers impactés par le plan d’économie drastique qui touche France Télévisions. Des contrats, après de très longues collaborations sont arrêtés sans sommation. Force Ouvrière France Télévisions contribue chaque jour aux requalifications de ces salariés. Pour nous la seule solution face à ces agressions : la procédure judiciaire !

Depuis six mois, l’emploi CDD a chuté de moitié à France Télévisions, passant de 30 à 17 %, et la situation restera critique en 2013. Le mouvement de grève du 18 décembre auquel a appelé FO a été l’occasion de soulever cette problématique auprès de la direction. Celle-ci a confirmé qu’elle engagerait dès ce mois de janvier une négociation sur la gestion prévisionnelle des emplois et principalement des salariés intermittents, CDD, CDD historiques. Cette question sera donc traitée globalement au niveau du groupe et sera ensuite déclinée dans les établissements. Amiens sera concernée.

Conscient de l’urgence de la situation, FO s’efforce de précipiter cette négociation. Notre syndicat sera force de proposition dans la gestion des CDD et en priorité dans leur requalification. Pour Force Ouvrière, il est en effet utopique de penser que ces emplois peuvent être supprimés. Nous pensons que chaque situation doit être traitée individuellement car chaque situation est différente.

Pour FO, une grève localisée n’est pas une réponse appropriée. La direction du Pôle Nord-est de France 3 se frotte les mains de pouvoir faire des économies sur le dos des salariés solidaires. La seule solution c’est l’action judiciaire. Toutes les procédures donnent raison aux salariés précaires !

Related posts

Leave a Comment