Qui cherche à nuire à l’émission « 30 MILLIONS D’AMIS » ?

Vous connaissez l’histoire !! L’émission était programmée le dimanche à 13 heures depuis plusieurs années…pour le plus grand plaisir de nombreuses familles. Nombreuses…oui, on peut le dire : quand une émission comme celle-ci réussissait à réunir un million d’amis devant l’écran, face à une lourde concurrence sur TF1 et France 2 (avec les journaux de 13h et les cases magazine qui suivent), c’était déjà un excellent résultat !! Alors, pourquoi avoir renvoyé « 30 millions d’amis » au mercredi à 9h45 ? Pourquoi avoir programmé à la place la rediffusion d’un feuilleton…

Lire ...

«30 millions d’amis » relégué le mercredi matin : un choix catastrophique

Dès que nous avons appris l’existence de cette décision absurde consistant à programmer « 30 millions d’amis » dans une nouvelle case horaire, nous nous sommes indignés. Dès que nous avons su que l’émission allait glisser au mercredi matin à 9h45, et laisser place à la rediffusion d’une série australienne, nous avons redouté que l’opération soit doublement néfaste ; et pour les nombreux amis des animaux, et pour la case du dimanche à 13h ! Vient à présent l’heure du premier bilan… Et celui ci est encore plus catastrophique qu’annoncé Souvenez vous…

Lire ...

France 3 Nord-Ouest – Mutualisations : dures limites

Les grands évènements normands de l’été (anniversaire du débarquement et jeux équestres mondiaux) ont connu un succès d’audience sur l’antenne de Basse-Normandie (15% le midi et 24 % le soir). Il faut s’en féliciter ! En revanche, ces mêmes événements en situation de diffusion mutualisée avec la Haute-Normandie recueillent beaucoup moins l’adhésion du public (autour de 10%). Force est de constater que la proximité de l’information est importante aux yeux des téléspectateurs, qu’une diffusion grande région est moins concernante. Equilibre des rations… Certes, le débarquement a eu lieu en Basse-Normandie et…

Lire ...

Accord collectif France Télévisions : la patience a des limites

Un an après sa signature, Force Ouvrière France Télévisions dresse un bilan très mitigé de l’application du nouvel accord collectif d’entreprise. Malgré cet accord qui préserve les conditions de travail à France Télévisions, la direction fait acte d’autoritarisme et détourne les textes dans son application. Résultat : les salariés sont désabusés et l’ambiance dans l’entreprise est au plus bas. Le Syndicat Force Ouvrière rappelle à la direction ses obligations et ses engagements envers tous les salariés. La direction a fait des déclarations écrites et orales aux organisations syndicales représentatives afin de…

Lire ...

2014 : Accorder les violons

POLE NORD-OUEST – APPLICATION DU TEMPS DE TRAVAIL – Cette nouvelle année, c’est d’abord la traduction du nouveau temps de travail dans la vie professionnelle des salariés. Son application partielle et unilatérale par la direction a surpris et inquiété tout le monde. Elle a de fait provoqué la confusion dans la planification des organisations du travail dans certains établissements. A Vanves par exemple, ce mécontentement se manifeste par un mouvement de grève : pour les PTA, une baisse d’activité entraine des plannings à 36 heures au lieu de 39 menaçant…

Lire ...

L’exclusion culturelle française ?

A l’occasion de la réunion du comité national des professions du spectacle le 19 décembre, la délégation Force Ouvrière, constituée de la secrétaire générale de la FASAP Françoise CHAZAUD et du délégué syndical central Force Ouvrière Eric VIAL, a adressé cette déclaration à la ministre de la culture Aurélie FILIPPETTI. L’exclusion culturelle française ? Après le temps de l’exception culturelle, est-ce le temps de l’exclusion culturelle française ? En 2013, la France dispose de 2123 Théâtres Nationaux, Centres Dramatiques et Chorégraphiques  Nationaux, Scènes nationales, Compagnies conventionnées. Le projet de budget 2014 du Ministère…

Lire ...

Plan de Départs Volontaires FTV : Les organisations syndicales s’invitent aux journées du parlementaires de l’audiovisuel

Première action des élus du CCE et des syndicats pour obtenir le retrait du projet de Plan de licenciement proposé par la direction. Les organisations syndicales de France Télévisions se sont données rendez-vous ce matin devant la Maison de la Chimie de Paris où se déroule actuellement les journées parlementaires de l’audiovisuel. Des salariés et des représentants de salariés ont distribué des tracts et discuté avec des parlementaires. Ils ont souhaité sensibiliser les députés, les sénateurs où les acteurs économiques du secteur au Plan de Départs Volontaires de France Télévisions.…

Lire ...

Le contexte économique dégradé de France Télévisions pourrit la Conférence de rentrée

Ce matin se déroulait au Siège de France Télévisions la conférence de rentrée devant la presse nationale. L’équipe dirigeante, uniquement masculine, réunie autour de Rémy Pflimlin s’est évertuée à dresser un bilan positif de ses actions notamment dans le domaine social et la modernisation de l’entreprise. D’une rare sobriété, les discours se sont enchaînés sans aucune vidéo – la seule prévue n’ayant pas fonctionné ; la société a semble t-il voulu donner l’image d’une entreprise démunie. « Nous devons nous adapter aux ressources qui baissent. Il ne s’agit pas de faire des choix,…

Lire ...