Plan de départs volontaires : La direction ne répond pas !

Ce matin, la dernière réunion de négociations concernant le préavis de grève a eu lieu au Siège. Malgré les propositions concrètes formulées par Force Ouvrière, la CGT, la CFDT et le SNJ, la direction est restée inflexible. Elle ne souhaite ni retirer, ni suspendre le Plan de Départs Volontaires qui n’est autre qu’un plan de suppression d’emplois qui va toucher 361 salariés de France Télévisions. Le directeur général des ressources humaines Patrice Papet déclare : « j’ose espérer qu’on rentre un jour dans une phase  de croisière ». Aurait-il lui même des doutes…

lire ...

Plan de départs dits « volontaires » : et ceux qui restent !

« Donnez-moi 50 millions et je retire le Plan de Départs Volontaires », lance Patrice Papet, Directeur Général des Ressources Humaines, aux organisations syndicales lors de la négociation sur le préavis de grève qui s’est tenue au siège le 29 octobre. Il poursuit : « il faut trouver 320 millions dans les 2 ans à venir. Avec les programmes et les frais de fonctionnement, la masse salariale est un des volets contributeurs à ces économies ». Oui aux économies, oui au Plan de Départs Volontaires à condition de se donner le temps de la négociation. Force…

lire ...

LE PLAN DE DEPARTS VOLONTAIRES DANS LA NASSE !

Les organisations syndicales et la direction de France Télévisions viennent de se rencontrer pour la deuxième fois dans le cadre du dépôt du préavis de grève. Force Ouvrière, la CGT, la CFDT et le SNJ maintiennent leur demande de retrait du Plan de Départs Volontaires avant toutes nouvelles négociations. Après de longs débats, la direction s’est engagée à revenir lors de la prochaine réunion avec des propositions écrites concrètes. Elle reste sur sa position « de ne pas retirer le plan » mais semble accepter l’idée d’en renégocier une grande partie du…

lire ...

Plan de Départs Volontaires FTV : Les organisations syndicales s’invitent aux journées du parlementaires de l’audiovisuel

Première action des élus du CCE et des syndicats pour obtenir le retrait du projet de Plan de licenciement proposé par la direction. Les organisations syndicales de France Télévisions se sont données rendez-vous ce matin devant la Maison de la Chimie de Paris où se déroule actuellement les journées parlementaires de l’audiovisuel. Des salariés et des représentants de salariés ont distribué des tracts et discuté avec des parlementaires. Ils ont souhaité sensibiliser les députés, les sénateurs où les acteurs économiques du secteur au Plan de Départs Volontaires de France Télévisions.…

lire ...

CCE Extraordinaire, les élus viennent de refuser le Plan de Départs Volontaires

NON AU PLAN DE DEPARTS VOLONTAIRES Ce matin les élus du CCE et les représentants des organisations syndicales ont demandé le retrait du Plan de Départs Volontaires tel qu’il a été proposé. Le Président de France Télévisions a refusé, et devant ce refus, tous les élus et représentants syndicaux ont décidé de quitter la séance. Pour FO, il s’agit d’un plan social de très grande envergure : le non renouvellement des contrats de CDD dont certains de longues durées, la suppression des postes vacants non pourvus et le Plan de…

lire ...

Le contexte économique dégradé de France Télévisions pourrit la Conférence de rentrée

Ce matin se déroulait au Siège de France Télévisions la conférence de rentrée devant la presse nationale. L’équipe dirigeante, uniquement masculine, réunie autour de Rémy Pflimlin s’est évertuée à dresser un bilan positif de ses actions notamment dans le domaine social et la modernisation de l’entreprise. D’une rare sobriété, les discours se sont enchaînés sans aucune vidéo – la seule prévue n’ayant pas fonctionné ; la société a semble t-il voulu donner l’image d’une entreprise démunie. « Nous devons nous adapter aux ressources qui baissent. Il ne s’agit pas de faire des choix,…

lire ...

Gestion prévisionnelle de l’emploi à France Télévisions : des CDD recrutés… et des CDI sur un plan de départ volontaire !

C’est le choc des contradictions. D’un côté la direction propose l’embauche de salariés intermittents, de l’autre elle met en place un plan de départ volontaire. La deuxième réunion sur la gestion prévisionnelle de l’emploi (GPE) vient de se tenir. Objectif : faire un état des lieux de l’emploi sur le groupe et négocier les conditions d’intégration des non permanents.   De nouveau la direction a évoqué le plan de départs volontaires qui doit concerner environ 800 personnes dans les 3 ans à venir. Pour l’instant, les conditions et les modalités…

lire ...