Témoignage poignant d’un CDD de France Télévisions

À TOUS LES NON PERMANENTS, CDD, PRÉCAIRES DE FRANCE TÉLÉVISIONS ! VOTEZ FO c’est le meilleur moyen de faire entendre nos revendications dans le dialogue social ! VOTEZ FO c’est s’assurer que nos droits seront défendus ! Nous CDD, (intermittents, CDD de droits communs, techniciens et journalistes…) employés de France Télévisions sommes sur la sellette et prioritairement concernés par les économies drastiques qui s’annoncent avec le vote du budget 2019. Nous CDD, à FTV sommes des centaines à craindre d’être poussés vers la sortie sans ménagement, ni PDV, ni indemnités, ni intégration,…

Lire ...

Accord sur les non-permanents à France Télévisions : des garanties pour les historiques

La direction de France Télévisions a mis en place de manière unilatérale un système de régulation des salariés précaires. Elle limite désormais à l’ensemble des collaborateurs non-permanents, sans aucune distinction, à 80 jours de travail/an pour les salariés intermittents du spectacle, pigistes, « cachetiers » et à 120 jours de travail/an pour les CDD de droit commun. L’objectif de la direction est évidemment de stopper la vague de requalifications judiciaire en CDI des salariés précaires qui font justement valoir leurs droits à l’intégration dans l’entreprise. Car « requalifier » des contrats sur…

Lire ...

SALARIÉS NON PERMANENTS DE FRANCE TÉLÉVISIONS : La direction veut-elle nous faire passer des vessies pour des lanternes ?

La direction de France Télévisions vient de mettre à la signature un accord sur la régulation de l’emploi des non permanents. Si certains dispositifs de cet accord peuvent se révéler pertinents, c’est surtout les mesures unilatérales non écrites prise par l’employeur dans le même temps qui sont inacceptables, notamment la limitation à 80 jours par an de travail pour les précaires. Les premiers méfaits de ces décisions se font déjà ressentir : des contrats de salariés non permanents sont arrêtés sans préavis projetant les salariés dans un désarroi le plus…

Lire ...

Frais de mobilité des salariés non permanents : Voilà comment va être traitée la période transitoire

Les négociations relatives aux frais de mobilité ont abouti à un relevé de décision applicable à compter du 1er avril prochain. Ce jeudi 23 mars, lors du Comité Central d’Entreprise, la direction a confirmé ces dispositions. Pour la période en cours (allant de l’annonce des nouvelles dispositions jusqu’au 1er avril), il avait été annoncé que les anciennes dispositions, d’avant le 1er février, seraient maintenues…y compris à titre rétroactif. En CCE, la direction a bien confirmé cette rétroactivité. Toutes les notes de frais vont être reprises par les services financiers. Voici…

Lire ...

Troisième et dernière réunion sur les frais des CDD – Ce qu’il faut en retenir

Jeudi 9 mars, la direction est revenue une dernière fois devant les organisations syndicales représentatives, suite à la saisine engagée le 30 janvier. Depuis la sortie de la note fin janvier dernier, les discussions ont donc fait évoluer ce projet par 3 fois. Voici donc les dispositions définitives, et ce qu’il faut en retenir. 1/ La direction rétablit donc la prise en charge d’un repas du soir, sur justificatif, à concurrence de 23 euros. Nous sommes passés de la suppression pure et simple de cette prise en charge à un…

Lire ...

Frais de mobilité : CDD et CDI, ce n’est pas la même chose !

Jeudi 9 mars se déroulera la troisième réunion sur les frais des non-permanents, suite à la saisine effectuée par les 4 organisations syndicales représentatives FO, CFDT, CGT et SNJ. Alors que l’on entend ici ou là qu’il faudrait « les mêmes conditions de prises en charge pour les personnels CDD et CDI de France Télévisions », FO considère que le compte n’y est pas pour les CDD. Pourquoi ? Déjà, pour des raisons évidentes : l’entreprise ne peut pas considérer qu’un CDD est, tel un CDI, « à proximité de son lieu…

Lire ...

Quel avenir pour les « frais de missions » des CDD ? Réponse dans 10 jours

Journée chargée ce lundi 6 février, au sujet des défraiements des non permanents ! À Strasbourg, alors que Dana Hastier (directrice exécutive de France 3) et Yannick Letranchant (directeur du réseau France 3) rencontraient les salariés alsaciens, une première « action » a été menée lors du buffet déjeunatoire : des sachets de conservation, incarnant la frugalité des futurs repas des CDD, ont été déposés. Presque au même moment, la direction rencontrait les 4 organisations syndicales représentatives (FO, CGT, CFDT et SNJ) à Paris, suite à la saisine adressée la semaine dernière.…

Lire ...

CDD À FRANCE TV : LA CHASSE EST OUVERTE

Nous venons d’apprendre que les conditions qui seront appliquées aux nouveaux non-permanents à compter du 1er janvier 2017 vont être plus compliquées, par rapport à ce qu’il s’est toujours déroulé dans l’entreprise. Déjà, nos futurs collègues CDD devront tous passer par une période probatoire (que la direction appelle « immatriculation provisoire ») durant un temps équivalent à celui d’une période d’essai. Concrètement, cette période de test sera de 66 jours pour un cachetier ou intermittent…et de 90 jours pour un CDD de « droit commun ». À l’issue de cette période, deux hypothèses :…

Lire ...