France 3 Bordeaux : Documentalistes en colère !

A la lecture du compte-rendu du CE du 19/05/15, diffusé par le service communication du Pôle Sud Ouest, nous avons découvert avec stupeur et consternation que la Direction décidait arbitrairement, sans même nous avoir consultées au préalable, de revoir l’organisation de notre travail le samedi. A savoir, une seule documentaliste sur les deux postes : documentation et vidéothèque.Après la suppression de l’Européenne de données, précieux outil documentaire, voilà encore une démonstration de mépris à l’égard de notre profession et de notre service.

© Photo Guillaume Bodin Tous droits reserves
Etablissement de France 3 Bordeaux © Photo Guillaume Bodin

Nous n’acceptons pas que la Direction nous impose cette nouvelle organisation visant à ne faire que des économies, sans qu’elle ait pris conscience de la charge de travail qui nous incombe le samedi et les autres jours de la semaine, et des difficultés à mener à bien nos tâches au quotidien. Travail qui va être alourdi et ralenti avec l’arrivée d’Imédia.

Nous demandons donc que soient maintenus les effectifs actuels du samedi, à savoir : une documentaliste sur chaque poste : documentation et vidéothèque, afin de continuer à assurer le bon fonctionnement des services pour répondre efficacement aux besoins de la Rédaction et de l’Antenne.

Nous demandons aussi que nous soit rétablie l’Européenne de données, outil professionnel documentaire à la différence de Google qui n’est qu’un moteur de recherches grand public.

Les documentalistes de Bordeaux avec le soutien des organisations syndicales CGT, CFDT, SNJ et FO

 

Related posts

Leave a Comment